Restez connectés avec nous
Rabésandratana encense Marquinhos et Thiago Silva et loue leur "complémentarité"
©Iconsport

Autour du PSG

Rabésandratana encense Marquinhos et Thiago Silva et loue leur « complémentarité »

Éric Rabésandratana, ancien défenseur du Paris Saint-Germain, s’est montré très élogieux dans Le Parisien sur Marquinhos et Thiago Silva, défenseurs de 28 et 38 ans. Il explique que leur complémentarité, née de leur association avec le PSG, est exceptionnelle et que le Brésil possède une paire de centraux hors normes. Il avoue regretter amèrement le départ de Thiago Silva.

Rabésandratana « Ce sont deux mecs intelligents »

« Ils se connaissent par cœur. En termes de connaissances de l’un et de l’autre, vous ne trouverez pas mieux. La complémentarité, c’est que, sur les actions, quand le jeu arrive, tu sais ce que l’autre va faire. Tu peux intervenir plus vite. Comme le musicien qui joue sa partition par cœur. C’est la même chose. En plus, ce sont deux mecs intelligents. On a l’un qui prend exemple sur l’autre qui est… un exemple. Si les deux sont à 100 %, ça va être très, très compliqué pour tout le monde de les prendre en défaut. 

Rabésandratana « Franchement, je suis dégoûté d’avoir dû voir partir Thiago Silva »

Franchement, je suis dégoûté d’avoir dû voir partir Thiago Silva, mais j’imagine que Marquinhos l’est encore plus que moi. Parce qu’on peut me raconter ce qu’on veut sur son mental mais Thiago Silva, c’est le meilleur défenseur du monde en intelligence de jeu ! Il n’est pas parfait mais, en termes de geste juste et de complémentarité avec Marquinhos, je n’ai pas vu meilleur que lui. Aujourd’hui, c’est le Brésil qui en profite. »

C’est vrai que ce Brésil avait laissé des doutes avant le Mondial, sur sa capacité à défendre avec une équipe largement portée sur l’offensive. On a désormais la réponse. Peu d’actions concédées, peu de buts encaissés et une impression de déjà-vu avec Thiago Silva/Marquinhos, qui faisait aussi le bonheur du Paris Saint-Germain. Quand on voit Silva à 38 ans, on peine à y croire, il reste O Monstro et le prouve à chaque sortie, à chaque intervention. Marquinhos retrouve son modèle en sélection mais il apporte lui aussi ses qualités.

Cela rend le Brésil presque impossible à battre. Le départ de Thiago Silva, a été dur à gérer pour le PSG, qui est passé d’une finale de Ligue des Champions, avec le Brésilien, à deux années de galères sans lui. Et si on avait enfin trouvé la réponse à la mauvaise passe de deux ans du club parisien ? En tout cas, pour le Brésil, c’est encore une raison de plus d’y croire. Maintenant, il va falloir mettre la balle au fond pour tenter de remporter ce Mondial, 20 ans après.

Publicités

Derniers articles

Publicité

Autres articles présents dans Autour du PSG