Restez connectés avec nous
Rabésandratana évoque les trêves internationales, "c’est vrai qu’en début septembre c’est un peu compliqué"
©IconSport

Anciens

Rabésandratana évoque les trêves internationales, « c’est vrai qu’en début septembre c’est un peu compliqué »

Éric Rabésandratana, ancien joueur du Paris Saint-Germain (1997/2001),aujourd’hui consultant, mais aussi nouveau sélectionneur de Madagascar, est revenu dans sa chronique pour France Bleu Paris, sur la difficulté de jouer des matchs internationaux en septembre. Pour lui, les joueurs ne sont pas prêts et cela peut être dangereux pour les organismes et provoquer des difficultés dans les clubs. Les corps sont soumis à rude épreuve, en particulier au début de saison et le risque est réel avec des joueurs pas encore prêts physiquement à donner le maximum sans risquer de se blesser.

Rabésandratana « Ce n’est pas une période facile pour faire ces matches »

« Maintenant que j’ai cette fonction (de sélectionneur, ndlr), j’ai peut-être un regard un petit peu différent par rapport à ça. Il y a eu pas mal d’entraîneurs et sélectionneurs qui disaient que ce n’était pas une très bonne période pour eux parce qu’ils récupéraient les joueurs fatigués et pas encore prêt physiquement. Je rejoins assez cette idée. Il y a la fatigue de la préparation et en plus les premiers matches de championnat. Ce n’est pas une période facile pour faire ces matches. En plus, quand on compare à l’Europe et l’Amérique du Sud, ils ont trois matches à jouer en une semaine et nous on s’en sort un peu mieux parce qu’il y en a deux. »

Rabésandratana « L’accumulation de cette fatigue en rajoutant l’arrivée de la Ligue des champions, c’est compliqué »

« Les déplacements, les avions, la fatigue des entraînements et hôtels, tout cela c’est de la fatigue accumulée supplémentaire. Ça peut déranger l’état physique des joueurs et causer des problèmes aux clubs aussi, car ils les récupèrent après cette période. Il y en aura aussi une en octobre et novembre. L’accumulation de cette fatigue en rajoutant l’arrivée de la Ligue des champions, c’est compliqué (…) Les joueurs sortent d’une pandémie, c’est très compliqué de les récupérer dans cet état. C’est très compliqué de mettre une période internationale en début septembre. Après pour le reste, la saison est lancée et c’est plus facile. Mais c’est vrai qu’en début septembre c’est un peu compliqué. »

Les calendriers de football sont démentiels, entre les matchs des clubs et les trêves internationales. Cela constitue un grand nombre de matchs dans la saison et les organismes sont soumis à rude épreuve. C’est encore plus vrai en début de saison, comme le souligne Rabésandratana. Les joueurs ne sont pas encore prêts, ils sont en pleine préparation et doivent partir aux quatre coins du globe pour jouer des éliminatoires avec leurs sélections. Le risque de blessure est grand, et cela peut être dramatique pour les clubs. Les rencontres internationales de septembre sont peut-être de trop et Rabésandratana reconnaît que ce n’est pas l’idéal. En tant que sélectionneur, il faut garantir à son équipe d’être prête pour jouer à fond les qualifications de la prochaine compétition internationale, mais ils ne peuvent pas avoir des joueurs à 100 % en septembre, en pleine préparation physique. Donc le danger est double et crée souvent des tensions entre sélections et clubs.

On reproche souvent aux sélectionneurs de ne pas prendre en compte les clubs et l’inverse est aussi vrai. Mais chacun fait comme il peut. D’autant que, comme le souligne l’ancien défenseur du PSG, ce qui est problématique en septembre l’est beaucoup moins plus tard dans la saison quand les organismes sont prêts à enchaîner les rencontres. Il y a bien un problème de calendrier qui peut être très difficile à gérer pour les uns et les autres. La récupération dans le football est essentielle et elle est beaucoup plus difficile au tout début de saison. Il y a peut-être des choses à revoir, à réorganiser pour rendre le tout plus satisfaisant pour les clubs, les joueurs et les nations. Car aucun des partis n’a d’intérêt de pousser un joueur au-delà de ses limites au risque de tout perdre.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Anciens