Restez connectés avec nous
Messi «on ne peut pas s’arrêter à un match contre Toulouse», évoque Rothen
©Iconsport

Autour du PSG

Rabésandratana «il n’y en a pas un qui est au niveau de Messi»

Ce samedi dans le cadre de la 22e journée de Ligue 1, le Paris Saint-Germain s’est imposé 2-1 face au Toulouse Football Club. Une rencontre dans laquelle Lionel Messi, attaquant parisien âgé de 35 ans s’est montré très convaincant. Auprès du journal Le Parisien, Éric Rabésandratana ancien joueur du PSG (1997-2001), désormais consultant est revenu sur la performance de l’Argentin en mettant aussi en avant son entente avec Achraf Hakimi, latéral de 23 ans.

Rabésandratana «C’est paradoxal, mais c’est bien de le voir comme ça aussi»

«Il a pris les choses en main en fait. D’habitude, comme c’est quelqu’un d’assez gentil, je pense qu’il laisse la place aux deux autres. Presque par politesse. En tout cas, moi, je le vois comme ça. Et, là, aujourd’hui il a forcément eu plus de rayonnement, il a touché plus de ballons, bougé beaucoup plus, tenté beaucoup plus de choses. C’est paradoxal, mais c’est bien de le voir comme ça aussi. Ça rassure.»

Rabésandratana «Là, sans Mbappé et Neymar, on a vu l’importance de l’utilisation des côtés.»

«Leur relation n’était pas aussi flagrante que ça. Ils ont passé un an ensemble et Messi avait plutôt tendance à ne pas trop jouer avec lui. Là, sans Mbappé et Neymar, on a vu l’importance de l’utilisation des côtés.

Je suis désolé mais il n’y en a pas un qui est au niveau de Messi sur le terrain ! Les deux autres lui manquent. Tu sens que cette équipe pour l’instant n’est pas prête. Et avec les échéances qui arrivent… »

En l’absence de Neymar ainsi que Kylian Mbappé, les deux attaquants de 30 et 24 ans, Messi s’est imposé comme le seul leader d’attaque. Plus libre, il a pu prendre le jeu à son compte, faire jouer ses coéquipiers et les pousser vers la victoire. Malheureusement, ce match confirme aussi que l’équipe ne peut pas tourner avec trois stars en attaque.

Ce samedi les 10 joueurs sur le terrain jouaient pour Messi et cela s’applique aussi dans le repli défensif. En étant seul à moins faire ces efforts-là, l’équipe ne se montre pas déséquilibrée puisque les coéquipiers de Messi réalisent eux les efforts nécessaires pour combler ce vide. Avec la blessure pour trois semaines de Messi, le PSG pourra confirmer cette tendance dans les matchs avenir.

Si les performances sont meilleures, qu’un équilibre est trouvé, cela confirmera que lors du prochain mercato estival il faudra faire des choix car bien que clinquant ce trio d’attaque est plus un handicap qu’autre chose pour l’équilibre qu’il soit défensif ou offensif.

Retrouvez nos articles sur Google News et MSN/Bing News :

Google News   MSN News

Derniers articles

Articles les plus populaires

Autres articles présents dans Autour du PSG