Restez connectés avec nous
Raiola s'agace après le sifflets contre Donnarumma "c'est très triste et honteux"
©Iconsport

Autour du PSG

Raiola s’agace après le sifflets contre Donnarumma « c’est très triste et honteux »

Le départ de l’AC Milan de Gianluigi Donnarumma à la fin de son contrat cet été pour ensuite s’engager au Paris Saint-Germain n’a pas encore été digéré par les supporters milanais. Ainsi, le gardien de 22 a eu le droit à des banderoles hostiles et des sifflets nourris alors qu’il retrouvait Sans Siro mercredi soir avec l’Italie pour affronter l’Espagne en demi-finale de la Ligue des Nations (1-2). Un comportement qui a provoqué la colère de son agent Mino Raiola, qui prend sa défense et envoie une critique aux dirigeants milanais dans Le Corriere dello Sport.

« Je suis dégouté par les huées contre Gigio, et maintenant je me demande pourquoi Milan n’est pas intervenu officiellement pour prendre ses distances avec le différend, pour le défendre d’une manière ou d’une autre, après que cette bannière soit apparue sur un pont de Milan. A-t-il tué quelqu’un par hasard ? Je ne sais pas. La vérité est que Milan ne le savait pas ou ne pouvait pas le garder.

Raiola « un garçon qui n’a rien fait de mal, dont la faute serait simplement d’avoir exercé son droit au libre choix »

Essayez de demander à n’importe qui, ce qu’un père recommanderait à son fils : rester à Milan ou aller au Paris Saint-Germain ? C’est très triste et honteux ce qui s’est passé au stade. C’est honteux que des supporters s’en prennent à un garçon qui n’a rien fait de mal, dont la faute serait simplement d’avoir exercé son droit au libre choix. Parce qu’il n’y a pas d’autres raisons de le huer.« , propos traduits par Le 10 Sport.

On peut comprendre une certaine colère de l’entourage de Donnarumma, qui est aussi là pour le défendre dans ce moment difficile. C’est toujours une situation compliquée, avec bien sûr un joueur qui est dans son droit pour partir à la fin de son contrat. C’est la règle, il faut l’accepter. Mais les supporters peuvent être vexés de voir un joueur formé au club s’en aller gratuitement. Les Parisiens connaissent bien cette situation avec Adrien Rabiot, qui a eu sa place au haut niveau à Paris et est parti de façon décevante.

Ce qui est le plus regrettable dans le cas de Donnarumma, c’est que les sifflets arrivent dans un match avec l’équipe nationale. Il est dommage que le contexte milanais n’ait pas été mis de côté pour soutenir au maximum la sélection. Mais ce match à San Siro est aussi une occasion pour les supporters de s’exprimer. Espérons que le gardien saura rapidement passer à la suite.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG