Restez connectés avec nous
Real-PSG: pour René Girard, Tuchel doit laisser Neymar sur le banc

Autour du PSG

Real-PSG: pour René Girard, Tuchel doit laisser Neymar sur le banc

Depuis que la saison a débuté, entre les blessures et les suspensions, l’armada offensive du Paris Saint-Germain n’a jamais pu être au complet. Ce sera enfin le cas ce mardi pour une rencontre au sommet entre le Real Madrid et le PSG, pour la 5ème journée de Ligue des Champions. Ainsi tout le monde y va de son avis et de son analyse en essayant de se mettre dans la peau de l’entraîneur Thomas Tuchel qui fait face pour une fois à des problèmes de riche, lui qui est plutôt habitué à faire avec les moyens du bord (en terme de quantité, pas de qualité). René Girard, ancien coach vainqueur de la Ligue 1 avec Montpellier en 2012, a partagé son point de vue, qui est pour le moins étonnant :

« Jouer avec quatre attaquants, cela voudrait dire passer en 4-4-2 ou en 4-2-3-1, et je ne vois pas Tuchel tenter le coup à Madrid alors qu’il joue en 4-3-3 depuis le début de la Ligue des Champions. Il va donc devoir faire des choix, mais ce sont des bons choix.

Pour Cavani, il ne mérite pas de faire banquette mais, malheureusement pour lui, Tuchel lui a montré le chemin. Il s’appuie sur Icardi qui le lui rend bien. Quant à Di Maria, il est intouchable. Reste Neymar et Mbappé. Sur les états de forme actuels, je ferais jouer Mbappé car il est mieux. Cela ne remet pas en cause les qualités de Neymar qui reste un joueur exceptionnel, mais Tuchel peut sûrement se passer de lui sur ce match-là. Mais mettre le Brésilien sur le banc, il faut oser. »

Oui, il faut oser. Oser se passer d’un des meilleurs joueurs au monde lors d’une rencontre au sommet (même si on parle de poules et non de matchs couperets), qui plus est face au rival de son ancien club. Même s’il ne le fait pas pour le club, Neymar se doit de redorer son image s’il veut voir ailleurs l’an prochain et quoi de mieux qu’une telle affiche pour le faire ? Il serait alors bien contre productif que de se passer de ses services pour ce match et en toute honnêteté, on imagine mal le coach allemand aller jusque là.

Quant aux autres de ses choix, il est probable en effet qu’Icardi soit préféré à Cavani, mais vu le rendement de l’Argentin, il n’y aurait pas grand chose à redire. Idem pour son compatriote Di Maria qui a plus que répondu présent depuis le début de la saison, alignant les passes décisives et les buts (impliqué sur 18 buts en 19 matchs). Il serait finalement quand même étonnant que Thomas Tuchel se passe de 2 joueurs offensifs sur 5 vu que pour une fois, l’adversaire ne compte pas jouer replié et que par conséquent, les espaces seront plus grands qu’en championnat. Réponse dans 48h.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG