Restez connectés avec nous
Règles du football : les 5 changements par match confirmés, et une modification pour les gardiens
©IconSport

Autour du PSG

Règles du football : les 5 changements par match confirmés, et une modification pour les gardiens

Comme chaque année, les règles du football évoluent à l’intersaison. La Football Association Board (IFAB), chargée des règles dans le football a édicté ses nouveautés pour la saison 2022/2023. Parmi elles, les clubs pourront définitivement accéder aux 5 changements par match, une règle jusqu’alors temporaire, comme l’évoque le journal espagnol Sport. Autre nouveauté, la possibilité pour le gardien de but, d’avoir désormais un pied devant ou derrière la ligne lors d’un tir au but.

De nouvelles règles en vigueur

« La modification provisoire permettant aux clubs de haut niveau de réaliser cinq changements (avec un nombre limité de possibilités de remplacement) fait désormais partie de la règle 3.

Auparavant, le gardien devait avoir au moins une partie d’un pied touchant la ligne de but au moment d’un penalty (soit isolé, soit intégré dans la séance de tirs au but). Par conséquent, dans le cas où le gardien avait un pied devant la ligne de but et l’autre derrière, cela était considéré comme une faute technique. »

Ce sont des évolutions mineurs, mais dans l’air du temps. Les « 5 changements par match », possibles en 3 cessions de remplacement par match (sans compter la mi-temps), est une mesure qui a du sens. Hormis la Covid qui a mis les clubs en difficulté, le football a un rythme toujours plus effréné. De plus, la voir la possibilité de pouvoir changer beaucoup de choses peut aussi amener des scénarios intéressants, retour au score, changement de visage d’une période à l’autre. Les entraîneurs ont une arme en plus pour tenter de trouver des solutions à leurs problèmes pendant les matchs. Ce peut aussi être l’occasion pour les jeunes de jouer davantage, si le coach y pense.

Pour le gardien de but, c’est une bonne nouvelle. Ils auront la possibilité d’avoir un pied qui ne touche pas la ligne, on a déjà vu par le passé des penaltys à retirer, car le gardien n’avait pas ses deux pieds sur la ligne. Ce qui pouvait être frustrant, surtout qu’il est difficile de prendre l’élan pour le plongeon sans bouger les pieds. Le football ne fait pas sa révolution, mais continue d’avancer par petites touches.

Publicités

Derniers articles

Publicité

Autres articles présents dans Autour du PSG