Restez connectés avec nous
Rennes/PSG - Beye l'assure il a manqué "le supplément d'âme collectif pour répondre"
©IconSport

Autour du PSG

Rennes/PSG – Beye l’assure il a manqué « le supplément d’âme collectif pour répondre »

Habib Beye, ancien joueur et aujourd’hui consultant, s’est exprimé sur Canal Plus, sur la nouvelle désillusion du côté du Paris Saint-Germain, qui a concédé un match nul inquiétant contre Rennes 1-1 lors de la 36e journée de Ligue 1 jouée ce weekend (voir le résumé du match ici). Beye évoque une inconstance générale tout au long de la saison et pointe du doigt le problème de la frustration dans cette équipe du PSG, qui coûte une nouvelle fois cher.

Beye « L’inconstance des Parisiens existe depuis le début de saison »

« L’inconstance des Parisiens existe depuis le début de saison et cela va possiblement coûter le titre. Cette équipe ne sait pas gérer la frustration. C’est tellement facile en général pour eux en Ligue 1, que cette saison ils ont des difficultés sur l’aspect physique, sur le changement d’entraîneur. Il y a des équipes qui ont un plan de jeu et la frustration n’influe pas sur le niveau technique. Mais on le voit ici avec Paris, encore avec le rouge de Kimpembe. Il y a des joueurs au niveau, d’autres non. Là, le PSG ne peut pas gagner contre une bonne équipe car il n’y a pas le supplément d’âme collectif pour répondre. Le rouge de Kimpembe reflète le problème du PSG cette saison. »

Ce n’est pas un, ni deux, mais bien de nombreux matchs qui donnent raison à Beye dans son analyse. Déjà contre Marseille au début de la saison et cela se poursuit encore jusqu’à aujourd’hui. Paris ne réussit plus à faire peur, à dominer et c’est même l’adversaire qui sort souvent avec des regrets tant ce PSG là n’arrive pas à enclencher la seconde. Paris se frustre trop quand il n’y arrive pas et cela dessert son jeu. Les joueurs s’enferment dans des gestes non maîtrisés et des attitudes agressives contre-productives. 

Il va falloir repartir de bon pied la saison prochaine et ne jamais laisser le doute ressortir. Car le PSG souffre de son absence de préparation. Il le paye encore. Mais ce qui pourra lui être « pardonné » cette année ne le sera pas la saison prochaine. On a vu des belles choses en première mi-temps, mais les attitudes dans le deuxième acte sont révélatrices d’une lassitude générale chez les joueurs parisiens. Il faudra aussi se pencher sur le niveau de certains joueurs, car le PSG l’a montré, certains n’ont clairement pas le niveau et cela joue dans une équipe déjà fébrile physiquement.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG