Restez connectés avec nous
Riolo étrille Messi "footballistiquement, il n’a rien apporté"
@iconsport

Autour du PSG

Riolo étrille Messi « footballistiquement, il n’a rien apporté »

Daniel Riolo, journaliste, s’est lâché sur RMC, dans une longue tirade sur le comportement et les deux années de Lionel Messi, 35 ans, au Paris Saint-Germain. Pour lui, il n’a rien apporté au club et a même eu un comportement négatif pour le quotidien du club. Riolo explique aussi que le joueur est venu pour le business et que dans ce domaine, tout a bien marché. Enfin, pour lui, sa carrière est terminée avec son départ à Miami.

« Je pense à tous les ‘PSGix’ qui se sont fait abuser »

« La première année pas bonne, on l’avait dit dans l’After. Les mois précédent la Coupe du monde pour se préparer à cette échéance, on en avait parlé également. Le fait qu’il n’en ait jamais rien au à cirer de Paris, du PSG et qu’il était pas bas bien ici, on l’avait déjà dit également. Je pense à tous les ‘PSGix’ qui se sont fait abuser pendant deux ans et qui y ont cru. Les vrais supporters, eux, n’y ont pas cru.

« Il a permis les revenus supplémentaires au club »

Au niveau du business, ça l’a servi lui et le PSG. Il a permis les revenus supplémentaires au club. Pour ce qui est des réseaux sociaux, on a les chiffres de la chute de ce côté-là. Le PSG va beaucoup perdre de ce qu’il avait gagné ces dernières années grâce à lui. On va peut-être revenir à quelque chose qui ressemble plus à du football, plutôt que tout le business qu’il peut y avoir autour même si on sait que c’est essentiel, mais autour de Messi, ce n’était que ça parce que footballistiquement, il n’a rien apporté. Sa venue a été, de moins point de vue, inutile en terme footballistique, ça n’a pas fait progresser le club. Il n’a fait progresser personne, il n’a pas partagé son talent, il n’a pas donné.

« Laporta s’en est servi pour entretenir une flamme »

Footballistiquement, c’est un type que je mets au-dessus de tout. Mais je le distingue lui du PSG. Ça n’a jamais collé, il n’y a jamais eu de mariage, d’amour, d’affection, il n’a jamais salué le public. Il est venu pour ses intérêts parce que le Barça ne pouvait plus le payer (en 2021). Le PSG était le seul club qui pouvait le payer.

Quand on m’a raconté pendant des semaines qu’il allait retourner au Barça, je pense que Laporta s’en est servi pour entretenir une flamme. Tebas (président de la Liga) ne voyait même pas comment il pouvait revenir. On nous a racontés des histoires. Il pouvait y aller gratos s’il aime tant la ville.

« Il a mangé l’entraîneur, il déplaçait les séances d’entraînement, il faisait ce qu’il avait envie »

Je me souviens d’un membre de l’After qui s’est beaucoup fait cracher dessus ces dernières années, Fred Hermel. Il disait des choses sur Neymar et on a constaté que ce qu’il disait était vrai. Il disait également des choses sur Messi. On m’a raconté des choses sur ce qu’il faisait à l’entraînement, dans le club, sur la façon dont il a ‘gourouté’ Galtier qui n’osait rien lui dire. Il a mangé l’entraîneur, il déplaçait les séances d’entraînement, il faisait ce qu’il avait envie de faire, il en avait à peu près rien à cirer de rien, ni de personne dans le club. Fondamentalement. Il se comportait mal dans le club.

« C’est à peu près la seule personne que Neymar respecte »

Je maintiens et assume totalement ce que je suis en train de dire. On m’a raconté des choses assez fortes à ce sujet, j’aurais bien aimé qu’on me les raconte plus tôt même s’il y avait des éléments qui pouvaient donner à penser que ce n’était pas l’amour fou entre lui et le club. Neymar le voit comme une sorte d’idole. C’est à peu près la seule personne que Neymar respecte.

Mais il le respecte footballistiquement comme il le voit comme quelqu’un de plus fort. C’est à peu près tout ce qu’il s’est passé dans le vestiaire qu’il a contribué à rendre très mauvais finalement. Il s’en va, bon vent à lui à l’Inter Miami. Pour moi, sa carrière est terminée, il va faire autre chose. Ça n’enlève rien à ses qualités footballistiques. Humainement, lui, Cristiano Ronaldo et Neymar sont des gens… je n’aime pas. »

Au moins, ça a le mérite d’être clair. On n’a pas ressenti de grandes choses dans ces deux saisons au PSG. Cela peut choquer ceux qui veulent qu’on soit en adoration envers une personne qui ne donne rien à ses supporters (il est là aussi grâce à eux) et c’est quelque chose qu’on n’invente pas. L’émotion dans le football est évidemment une affaire de terrain et avec Messi, hormis des fulgurances ponctuelles liées à son talent, il n’a pas communiqué avec le public, même avec ses équipiers.

Après, Messi est une personnalité étrange, il faut le reconnaitre et évidemment que la situation n’était pas facile pour lui. Mais il aurait aussi pu rester à Barcelone, il s’y sentait bien et le club était en difficulté financière, mais son amour envers son club n’est semble-t-il pas aussi grand que son prochain juteux contrat. Au niveau football, Messi reste Messi, un joueur capable de tout, tout le temps, à partir du moment où il décide de s’impliquer. A Paris, on l’a vu une ou deux fois, pour le reste, ce n’était que de la répétition de gamme, comme un long chemin de croix vers la suite (Coupe du Monde, puis un départ aux Etats-Unis).

Si Riolo y va fort, c’est aussi parce que la déception de n’avoir rien reçu est grande chez les supporters parisiens. Il y a le footballeur et l’homme. Personne ne l’a obligé à signer à Paris, il a fait le choix en son âme et conscience. Ensuite en tant que salarié du club, il a aussi des droits et des devoirs. On se souviendra de Messi le plus grand joueur de tous les temps, mais on se souviendra aussi qu’au PSG, il sera décrié par son comportement.

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Publicité

Autres articles présents dans Autour du PSG