Restez connectés avec nous
Riolo tape encore sur Verratti et s'inquiète pour le PSG en Ligue des Champions

Autour du PSG

Riolo tape encore sur Verratti et s’inquiète pour le PSG en Ligue des Champions

Daniel Riolo, journaliste, s’est exprimé sur les ondes de RMC sur le tirage au sort des quarts de finale de la Ligue des Champions ce vendredi à 12h. Il redoute le Chelsea FC de Thomas Tuchel (ancien entraîneur du Paris Saint-Germain) et de Thiago Silva (ancien défenseur et capitaine du PSG ces dernières années). Il voit les blues au-dessus du PSG qu’il n’hésite pas à égratigner. Il adresse aussi un petit tacle à Marco Verratti, milieu du PSG de 28 ans, habituel et quelque peu redondant.

Riolo « Encore deux qui sont plus forts que Verratti, en fait il y en a deux par équipe qui sont plus forts »

« Kanté et Kovacic ça joue dans quelle zone du terrain déjà ? Donnez-moi mon cahier que je le rajoute sur ma liste… Encore deux qui sont plus forts que Verratti, en fait il y en a deux par équipe qui sont plus forts. Kanté, il est tellement fort qu’il fait ce qu’il veut. Il récupère des ballons mais je le vois faire aussi faire des choses avec le ballon qui me font dire qu’il ne faut pas le sous-estimer, je pense qu’il est capable de tout faire. », propos relayés par Foot 01.

Riolo semble avoir pour mission de décrédibiliser sa parole en adressant des tacles systématiques à Marco Verratti. Il semble en faire une affaire personnelle et parle du Petit Hibou avec une once de haine qu’il peine à masquer. Loin d’un bon travail journalistique, basé sur les faits et le respect, il préfère agresser et faire le buzz en étant à la limite du professionnalisme. Ceci étant, il parle de N’Golo Kanté et de Matéo Kovacic qui sont deux excellents joueurs, qui font du bien à Chelsea. Le milieu de terrain des Blues est redoutable et sera une des forces de cette équipe en quart de finale. 

Il n’y a pas besoin de la petite phrase sarcastique de Riolo pour le comprendre. Mais le milieu de terrain du PSG a des arguments et si le journaliste n’y croit pas, Thiago Silva et Thomas Tuchel se garderont bien de décréter le contraire tant ils connaissent la valeur de l’entrejeu parisien. Ce match serait très intéressant pour les deux équipes. Intrinsèquement, Paris est plus fort sur le papier, mais cette saison tente de démontrer le contraire. D’ailleurs, Chelsea ne doit pas non plus prier pour tirer le PSG. L’ex-finaliste qui a éliminé le FC Barcelone en 8e de finale fait encore peur. N’en déplaise au journaliste de RMC.

Riolo « Contre le PSG actuel, ça passe tranquille »

« Chelsea, tu les mets contre le PSG ou Porto, pour moi ça peut passer. Contre le PSG actuel, ça passe tranquille. Cela dépend toujours du niveau auquel Paris peut monter. Mais au niveau des joueurs de Paris, il faut ouvrir les yeux, à beaucoup de postes tu es en dessous. Même à 100 % physiquement, à beaucoup de postes, même si je vous fais cadeau de Neymar, Mbappé et l’idole des jeunes au milieu (Verratti), ça ne suffit pas pour rivaliser avec les autres clubs européens. »

On parle de suffisance dans le jeu du PSG, on peut aussi parler de suffisance dans la manière dont Riolo exerce son métier. Mais qu’à cela ne tienne, Paris est en difficulté cette saison. Le club de la capitale n’est pas épargné par les blessures et souffre de n’avoir pu faire une préparation d’avant-saison primordiale pour des sportifs de haut niveau. On l’a compris, Riolo ne croit pas (plus) dans ce PSG là, mais il oublie que Paris est une équipe qui a été en finale de Ligue des Champions l’année dernière. Que seul Thiago Silva manque à l’appel et qu’il serait indécent de dire qu’ils n’ont aucune chance dans n’importe quelle confrontation européenne à venir. Le PSG a un effectif de qualité et se doit de le démontrer.

Rien n’est facile cette saison, mais le PSG, en mal de beau jeu, n’est pas si loin des autres cadors européens que sont le Bayern Munich et Manchester City. Pour les autres clubs encore engagés, le PSG peut les regarder droit dans les yeux. Paris à plus de victoires que les 5 autres engagés, à une meilleure attaque et une meilleure défense si on enlève les deux ogres Citizens et Munichois. Alors si Paris est en mal de jeu, il n’est pas pour autant à la dérive, et a des atouts à faire valoir. Aucun club ne se satisfera de tirer l’équipe de Neymar, Kylian Mbappé (attaquants de 29 et 22 ans) et d’un certain Marco Verratti. Pour autant, les adversaires potentiels joueront crânement leur chance et il n’y pas de raisons que le PSG n’en fasse pas de même.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG