Restez connectés avec nous
Rothen encense Sergio Ramos "on a vite oublié quel joueur il est"
©Iconsport

Anciens

Rothen encense Sergio Ramos « on a vite oublié quel joueur il est »

Jérôme Rothen, ancien joueur du Paris Saint-Germain (2004/2010), s’est exprimé au micro de RMC sur le retour à la compétition de Sergio Ramos, défenseur de 35 ans du club parisien. Il s’est dit surpris par la prestation de l’Espagnol et rappelle le fait qu’il est un patron, un leader. Pour lui, Ramos est unique et va vite se faire respecter par tout le vestiaire. 

« Je crois en la bonne étoile de Ramos ici au PSG. Face à Saint-Etienne, qui était plutôt sur une bonne dynamique, après autant de mois sans jouer, franchement il m’a surpris. On a vite oublié quel joueur il est. Quand on voit l’impact qu’il a sur ses coéquipiers, c’est un vrai patron. Il est bon dans les duels, le placement, l’anticipation, la vision de jeu… Tout cela, il ne l’a pas perdu.

Rothen « Ramos est unique dans son aura, dans sa façon de se faire respecter sur le terrain et dans le vestiaire.« 

En plus, techniquement, il n’a quasiment pas eu de déchets sur ce match. Et il n’a pas fait que des passes à 2 mètres, il a tenté des transversales. Et ça, même si Marquinhos peut le faire, c’est tout de même une nouveauté dans le jeu du PSG. S’il laisse ses soucis physiques de côté, il deviendra le vrai patron du PSG. Certains parlent de Thiago Silva, mais ça n’a rien à voir. Ramos est unique dans son aura, dans sa façon de se faire respecter sur le terrain et dans le vestiaire.« , propos relayés par Maxifoot.

On attendait son retour sur les terrains de pied ferme et le moins que l’on puisse dire, c’est que personne n’a pu être déçu. Annoncé en fin de carrière il y a quelques semaines, les sceptiques vont devoir retravailler leur copie. Sergio Ramos a fini le match fatigué, il n’a pas commis d’erreur, s’est comporté comme un leader auprès de ses partenaires. Il a même eu un impact sur le bloc parisien qui a joué plus haut. Ce n’est peut-être qu’une coïncidence, mais sa présence a apporté quelque chose à ce PSG-là et a permis d’entrevoir de belles choses pour la suite.

On espère désormais que ses soucis sont derrière lui, ne pas jouer depuis mai a dû être un crève-cœur, mais surtout, il va lui falloir quelques semaines pour retrouver son meilleur niveau physique. Mais comme le dit Rothen, ses qualités sont toujours là, si ses pépins le laissent tranquille. On a hâte de le revoir afin qu’il confirme les belles choses entrevues contre St-Etienne, mais Mauricio Pochettino a prévenu, il va falloir être prudent, surtout dans cette période où il fait plus froid et où les organismes sont soumis à rude épreuve.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Anciens