Restez connectés avec nous
Rothen l'assure il veut voir Mbappé au "plus près de la surface de réparation"
©IconSport

Autour du PSG

Rothen l’assure il veut voir Mbappé au « plus près de la surface de réparation »

Jérôme Rothen, ancien joueur du Paris Saint-Germain, s’est exprimé dans L’Équipe sur le meilleur positionnement de Kylian Mbappé, attaquant de 24 ans, selon lui. Il veut le voir au plus près de la surface de réparation, là où il est le plus dangereux. En plus, en étant plus près de l’axe, Rothen voit d’un bon œil le rapprochement avec le duo de choc, Ousmane Dembélé, 26 ans et Achraf Hakimi, 25 ans. Il a aussi écarté l’idée que repositionner Mbappé dans l’axe soit en rapport avec un rôle de pivot, Luis Enrique n’étant pas friand du jeu long, Mbappé peut attaquer l’axe par les courses et les appels.

Rothen « Dans tous les cas, Kylian Mbappé doit partir de l’axe »

« Dans tous les cas, Kylian Mbappé doit partir de l’axe. Ensuite, il est libre de se balader à droite ou à gauche. Mais quand il est positionné à gauche, il a tendance à prendre la balle dans une position trop arrêtée. Il n’a pas alors l’influence qu’il pourrait avoir sur le jeu de son équipe. Dans l’axe, en revanche, je trouve qu’il a plus de facilités à trouver les espaces et cela devient plus difficile pour les défenseurs de lire son jeu et ses appels. En plus, quand il est en pointe, il se rapproche du côté fort du PSG, avec Ousmane Dembélé et Achraf Hakimi. Cela peut être bénéfique à tout le monde : Dembélé et Hakimi auraient plus de passes décisives, Mbappé encore plus de buts.

Rothen « Il faut juste qu’il se sente le mieux possible sur le terrain »

Selon moi, Mbappé est tellement fort qu’il faut le positionner le plus près de la surface de réparation. On n’est plus dans l’idée du « pivot gang » pour la simple raison que Luis Enrique n’aime pas le jeu long, trop direct, et donc, le rôle de pivot, Kylian ne l’aura jamais. Il faut juste qu’il se sente le mieux possible sur le terrain. La priorité de son entraîneur est de tirer le maximum de son meilleur joueur. »

Qu’il se rapproche de la surface de réparation, c’est déjà ce qu’il fait. Qu’il soit numéro 9 comme contre Le Havre ou dans d’autres matchs, Luis Enrique aime mettre un milieu excentré, en plus, sur le côté gauche, justement pour libérer Mbappé de ce côté du terrain. Comme Rothen le souligne, Mbappé à gauche perd de son influence, en se rapprochant de l’axe, il l’augmente, donc tout cela est assez naturel et surtout bien pensé par Luis Enrique.

Il met ainsi son joueur dans une place de choix, très haut, très libre, proche de l’axe, mais rarement seul sans d’autres joueurs pour faire des appels qui déstabilisent des défenses. Évidemment, ce positionnement plus axial, avec un joueur à côté de lui, a un prix, c’est qu’il enlève un milieu de l’axe (il prend souvent le côté gauche) et donc il faut davantage défendre la première relance adverse et ne pas oublier de faire les replis nécessaires, sinon son équipe peut vite prendre l’eau au milieu.

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Publicité

Autres articles présents dans Autour du PSG