Restez connectés avec nous
Rothen revient sur le nul du PSG face à Bruges et la «bêtise» de Pochettino
©Iconsport

Autour du PSG

Rothen revient sur le nul du PSG face à Bruges et la «bêtise» de Pochettino

Ce mercredi le Paris Saint-Germain disputait son premier match des phases de poules de la Ligue des Champions, face au Club Bruges (1-1). Malheureusement, cette équipe parisienne a été tenue en échec et sa performance est largement en dessous des attentes. Sur les ondes de RMC, Jérôme Rothen, ancien joueur du PSG (2004-2010), désormais consultant, a fait le point suite à cette rencontre. 

Rothen «Le PSG n’a jamais réussi à reprendre le dessus»

«Je suis déçu, forcément, on s’attend toujours à des matchs spectaculaires, encore plus quand on voit les individualités sur le terrain. Je suis déçu par le manque de maitrise, déçu aussi par le manque d’investissement, car les Parisiens se sont fait manger dans tous les compartiments du jeu. On a senti une équipe qui arrivait à Bruges dans le confort, en se disant ‘avec nos trois stars devant on va gagner le match’. Le PSG n’a jamais réussi à reprendre le dessus. Quand vous perdez autant de duels, que vous courrez beaucoup moins que l’adversaire, et que vous subissez pas mal d’offensives de Bruges, c’est qu’il y a un problème.»

Rothen «Ce qui a été surprenant aussi, c’est de mettre les trois attaquants sur la largeur»

«Un problème dans la tête, un problème physique aussi, car je pense que le PSG n’est pas prêt aujourd’hui à lutter avec beaucoup d’équipes en Ligue des champions. En faisant si peu d’efforts, je ne vois pas comment cette équipe peut devenir l’une des meilleures en Europe. Ce qui a été surprenant aussi, c’est de mettre les trois attaquants sur la largeur, Neymar à gauche, Messi à droite et Mbappé dans l’axe. Je ne suis pas sûr que ce soit le meilleur moyen pour qu’ils s’éclatent ensemble. Et je pense que Pochettino s’est aperçu qu’il avait fait une bêtise.»

Le premier match de Ligue des Champions est toujours compliqué, notamment, car l’équipe n’est jamais vraiment au point. Le trio d’attaque composé de Neymar, Lionel Messi et Kylian Mbappé, les trois attaquants de 29, 34 et 22 ans, étaient alignés ensemble pour la première fois de la saison. L’erreur commise par Mauricio Pochettino, coach parisien, était peut-être aussi à ce niveau. Vouloir à tout prix mettre les noms les plus importants seulement, car il s’agit de la LDC n’est pas la solution.

Titulariser les joueurs les plus en formes en privilégiant ceux qui jouent depuis la reprise aurait peut-être permis au club de la capitale de réaliser une performance plus cohérente et complète. Globalement, il est normal que cette équipe ait des difficultés, même si sur le papier elle partait largement favorite, il faut être patient. L’enchaînement des matchs va permettre aux joueurs d’apprendre à évoluer ensemble. Mais il va tout de même falloir rapidement se montrer performant, car en LDC, le PSG n’a pas le droit à plusieurs faux pas et il en a déjà fait un ce mercredi.

 

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG