Restez connectés avec nous
Rouyer admire Sergio Ramos qui selon lui arrive "pour faire passer un cap au PSG"
©Iconsport

Autour du PSG

Rouyer admire Sergio Ramos qui selon lui arrive « pour faire passer un cap au PSG »

Olivier Rouyer, ancien joueur international et aujourd’hui consultant, est revenu dans l’Équipe du Soir sur l’arrivée de Sergio Ramos, défenseur de 35 ans arrivé à la fin de son contrat au Real Madrid, au Paris Saint-Germain. Il se dit admiratif du joueur qu’il trouve cependant en dessous d’un Neymar, attaquant de 29 ans. Pour lui, l’espagnol est là pour faire franchir un palier au PSG, notamment dans les moments compliqués.

Rouyer « Sergio Ramos, je suis hyper admiratif, j’ai plein de respect pour ce joueur »

“C’est un bon coup. Pour moi, un grand évènement c’est Neymar qui arrive au PSG. C’est comme ça que je le ressens. Sergio Ramos, je suis hyper admiratif, j’ai plein de respect pour ce joueur mais je le situe juste un peu en dessous de Neymar. Je trouve que Neymar a un impact plus fort. […]Sergio Ramos, le joueur qui était avec lui en charnière centrale, à chaque fois il progressait automatiquement. Quand il arrive, l’adhésion doit y être. […]Il est là pour faire passer un cap au PSG et apporter une sérénité au moment où le PSG en aura besoin, dans les moments compliqués.“

C’est original de comparer Sergio Ramos et Neymar en terme d’impact sur le football. Il n’y a rien à dire, le Brésilien est une star internationale, un grand joueur de football, mais l’espagnol est aussi une référence. Il ne jouit pas de la même côte, car il est défenseur et l’on sait que les attaquants sont bien souvent plus mis en avant. Pour autant, Ramos a un palmarès et un pedigree extraordinaire. Comme l’a dit Rouyer, il bonifie ses binômes en défense. Il fait gagner des matchs à ses équipes et possède tous les plus grands trophées.

En plus, Ramos est un exemple de professionnalisme, de travail, de rigueur. Il devrait bien apporter cette aide précieuse au PSG dans les moments compliqués. Son leadership, lui permettra aussi de monter au créneau quand les choses ne tourneront pas rond pendant un match. Il a tout de la bonne idée, mais on ne pourra le confirmer que lorsque la saison commencera. Le PSG saura très vite s’il s’est trompé, mais il y a tout de même peu de chances d’être déçu d’un tel joueur.

L’arrivée de Ramos :

Ses premiers mots :

Publicités

Derniers articles

Publicité

Autres articles présents dans Autour du PSG