Restez connectés avec nous
Rouyer souligne que Mbappé "n'est pas un avant-centre" et que Cavani l'aide

Autour du PSG

Rouyer souligne que Mbappé « n’est pas un avant-centre » et que Cavani l’aide

Avec son triplé inscrit contre L’Olympique Lyonnais, Kylian Mbappé, attaquant du Paris Saint-germain a frappé un grand coup et sonné la révolte des siens. Malgré tout, certains continuent de s’interroger sur son placement, axial ou décalé sur l’aile. C’est notamment le cas du consultant de L’Equipe du Soir Olivier Rouyer.

“Il y a quand même une confirmation, et c’est net et précis, malgré tout ce qu’on peut dire Mbappé n’est pas un avant-centre ! On l’a vu contre Lyon ! Même si on croit que l’on a pas vu Cavani, mais son apport dans l’axe pour Mbappé, c’est du pain béni ! Ça n’a pas toujours été considéré comme tel…”

Mbappé est-il meilleur dans l’axe ou sur le côté ? Doit-il jouer en seule pointe ou accompagné d’au moins un autre attaquant ? Lorsque les défenseurs adverses doivent faire face à Di Maria, Sarabia, Neymar, Mbappé et ou Cavani et Icardi, on peut comprendre qu’ils aient du mal à colmater les brèches et que des espaces se libèrent pour les uns ou pour les autres. Mbappé est très efficace en tant que second attaquant, lorsqu’il peut utiliser sa vitesse et sa technique.

Lorsqu’il évolue purement en pointe, son jeu demande beaucoup plus de précision et les défenses très resserrées en Ligue 1 ne l’aident pas à développer son jeu. Mais venant d’équipes concurrentes, il serait mal venu de leur en tenir rigueur. Cela reste avant tout la force du PSG qui si elle ne s’exprime pas directement par le collectif, permet aux Parisiens de bénéficier indirectement du placement des coéquipiers.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG