Restez connectés avec nous
Salomon s'agace contre Pastore qui "pète les plombs" et "doit grandir footballistiquement"

Autour du PSG

Salomon s’agace contre Pastore qui « pète les plombs » et « doit grandir footballistiquement »

Jeudi, Javier Pastore a surpris un peu tout le monde en décidant de changer de coupe de cheveux avec notamment une teinture en blond platine. Un changement mineur du milieu offensif de 27 ans du Paris Saint-Germain qui fait partie d’un tout qui agace au plus haut point Bruno Salomon. Le journaliste l’explique sur France Bleu.

« Javier Pastore a décidé de se raser sur les cotés et de se faire une crête blonde. C’est de très mauvais gout. A première vue, j’ai cru qu’il se prenait pour De Niro dans Taxi Driver. Ça fait la coupe « je pète les plombs ». Et ça tombe bien, parce que son attitude ces dernières semaines pose question. Son attitude sur le terrain m’agace. Il est à la limite.

Quand je le vois marcher face à Avranches, ou bouder en rentrant face à Metz, j’ai l’impression de voir mon fils de 4 ans. Mais lui c’est un grand enfant de 27 ans qui boude parce qu’il n’est pas toujours titulaire, parce qu’il n’a pas joué à Barcelone. A un moment donné Javier, pour être titulaire indiscutable, il faut être indiscutable ! Et surtout irréprochable.

Unai Emery a été patient, il a fait un travail d’orfèvre et voilà comment il le remercie… en traînant des pieds. Comme un gamin ! Il est temps de grandir footballistiquement. Parce que oui, c’est un génie. Par forcément son coiffeur, je vous l’accorde, mais à un moment ça suffit les bouderies ! »

La coiffure n’est pas grave tant que cela reste un signe d’un choix particulier et non d’un relâchement.

Que l’on aime ou pas cette teinture, il ne faudrait tout de même pas en faire un drame. Ce n’est rien de grave, tant que le joueur reste sérieux et concentré dans le jeu. Mais sur cet aspect, Salomon a plutôt raison de s’inquiéter.

Il est indéniable que Pastore est un génie. Mais pour bien s’exprimer, il faut que l’Argentin soit en forme et déterminé. Il a eu du mal sur le premier aspect à cause d’un corps capricieux. Maintenant qu’il peut enchaîner les matchs, il faut aussi le mental qui va avec.

L’Argentin doit retrouver et montrer son meilleur niveau.

Comme le souligne Salomon, et on l’avait déjà vu quelques fois les années passées, c’est un point où Pastore n’est pas forcément au haut niveau. On l’a vu très décevant Angers, puis il a été remplaçant à Metz. Faute de fatigue ou de concurrence, voire les deux. Toujours est-il que sa rentrée en terres lorraines a été d’une grande tristesse.

On espère que ce n’était qu’un coup de pompe à cause d’un manque de rythme et non un relâchement dû à la concurrence. Ce serait terriblement décevant. A Pastore de répondre, il devrait en avoir l’occasion ce samedi contre Montpellier (34e journée de Ligue 1).

Publicités

Derniers articles

Publicité

Autres articles présents dans Autour du PSG