Restez connectés avec nous
Serge Aurier confirme la tendance, mais il reste du chemin

Autour du PSG

Serge Aurier confirme la tendance, mais il reste du chemin

Durant la trêve internationale, Parisfans continue de vous proposer un retour sur les dernières semaines de compétitions de chaque joueur. La période observée étant de la dernière trêve à la présente.

 

Nous avions laissé Serge Aurier au mois dernier sur des premières semaines, en tant que joueur appartenant au Paris Saint-Germain, d’une qualité impressionnante qui lui avait permis de s’installer au poste de latéral droit dans le onze type de Laurent Blanc.

En septembre, ce fut moins facile pour le joueur ivoirien qui a joué la moitié des matchs du PSG (3 sur 6) laissant sa place à la concurrence Van der Wiel.

Serge Aurier confirme la tendance, mais il reste du chemin

Aurier s’impose de plus en plus au PSG et est souvent au niveau attendu.

Il est titulaire lors de PSG-Bordeaux au Parc des Princes, match à oublier pour la défense parisienne et surtout son gardien, Aurier est bon offensivement mais pas à l’aise derrière : il prendra d’ailleurs un carton jaune. Les trois matchs suivants, contre Malmö, à Reims et contre Guingamp, il ne les joue pas et est même absent du groupe pour le match de Ligue des Champions remporté 2-0 contre le club formateur de Zlatan et celui gagné contre les Guingampais 3-0, puisqu’il est suspendu.

Les deux derniers matchs de septembre, Serge Aurier est titulaire, tout d’abord à Nantes avec une victoire 4-1 et un but de l’Ivoirien dans le temps additionnel sur un corner avec une reprise proche du ciseau, mais à basse hauteur, qu’il fallait maîtriser techniquement. Son match est nettement meilleur défensivement que face aux Bordelais et on peut noter une entente avec Angel Di Maria très satisfaisante et prometteuse (en seconde mi-temps, puisque le PSG n’a pas existé en première).

Serge Aurier confirme la tendance, mais il reste du chemin

Aurier a très bien réussi son premier match de LDC, avec un but et une passe notamment.

Le troisième et dernier match de Sergio pour ce mois de septembre est son premier en Ligue des Champions, en Ukraine, face au Shakthar Donestk avec une prestation absolument géniale. Non seulement il marque et offre une passe décisive (hasardeuse certes, mais quand même, dans les statistiques, ça fait 1 passe décisive) mais Aurier était dans tous les bons coups, tirant le jeu vers la droite, techniquement bon avec des centres bien ajustés. Il a aussi été beaucoup sollicité défensivement, pas toujours efficace mais batailleur, avec un duel
impressionnant avec Taison. Il finira son match avec 2 tirs cadrés sur 2 tentés et un but donc, 82% de passe réussies, (seulement) 50% de duels gagnés mais 86% dans les airs et seulement 2 fautes commises.

Aurier a participé au dernier match avant la trêve face à l’OM, début octobre. Et il s’est plutôt bien sorti d’un match globalement loupé par le PSG. Il l’est l’un des joueurs que l’on a le plus souvent vu au duel, se battre, et même gagné. Il a aussi tenté d’attaquer, mais c’était compliqué dans un collectif visiblement fatigué. Toutefois, il est critiquable cette fois. Sur le but, il laisse beaucoup trop de place à Barrada pour centrer, et c’est lui qui fait une faute grossière sur le penalty marseillais, bien sorti par Trapp.

Au vu des deux derniers matchs du latéral ivoirien, on imagine difficilement comment Van der Wiel peut lui repasser devant dans la hiérarchie, cependant Aurier a encore quelques difficultés, notamment au niveau des tacles : 8 réussis pour 16 ratés et deux cartons jaunes à cause de cela mais aussi un problème de duel avec un pourcentage qui est dans le rouge : 48% de duels gagnés mais une prédominance dans les airs avec 60% de duels gagnés. Dans la statistique de base, il reste constant avec 86% de passes réussies.

Serge Aurier confirme la tendance, mais il reste du chemin

Aurier est un guerrier sur le terrain, technique qui plus est. Il lui reste à être plus propre défensivement.

Un gros match attend Serge Aurier contre le Real Madrid et surtout un duel avec Cristiano Ronaldo, on ne sait si c’est lui qui occupera le couloir droit dans ce match ou si il sera préféré à Marquinhos. En attendant, Aurier nous offre de bonnes prestations qui donne envie d’en voir plus.

Retrouver les autres articles de cette rubrique:

Kurzawa; Maxwell; Pastore; StambouliThiago Silva; Trapp;

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG