Restez connectés avec nous
Sessegnon "ça n’a pas été une vraie séparation. Mais être à Paris m’a permis d’avoir une certaine notoriété"

Anciens

Sessegnon « ça n’a pas été une vraie séparation. Mais être à Paris m’a permis d’avoir une certaine notoriété »

Stéphane Sessegnon, milieu offensif de 32 du Montpellier HSC, s’est confié dans So Foot. L’international béninois a notamment évoqué son passage au Paris Saint-Germain de juin 2008 à janvier 2011. On peut dire qu’il en retient plus des portes ouverts que de grands souvenirs et de l’affection.

« À l’époque, jouer dans un club comme Paris, ce n’était pas évident. Ça m’a ouvert des portes au niveau de l’Angleterre. Je ne suis pas resté longtemps dans ce club, donc quand je suis parti, ça n’a pas été une vraie séparation. Mais être à Paris m’a permis d’avoir une certaine notoriété et d’avoir une visibilité dans les championnats étrangers.

Même si j’ai eu des hauts et des bas, comme souvent chez les joueurs, j’ai de bons souvenirs de ces trois années parisiennes. Le meilleur reste de loin la victoire en Coupe de France (en 2010, ndlr). On n’était pas bien en championnat, et cette victoire nous a permis de sauver notre saison. »

Le PSG ne semble pas avoir particulièrement marqué Sessegnon.

Parti après des mois difficiles avec l’entraîneur Antoine Kombouaré, Sessegnon ne semble garder un excellent souvenir de son passage dans la capitale. Pourtant il avait réussi de belles performances lors de ses 2 premières années et était un joueur apprécié des supporters.

Comme il le souligne, ce passage dans la capitale a au moins permis à l’international béninois de voir les portes de la Premier League s’ouvrir. Il y a peut-être une petite déception de voir qu’il n’a finalement signé dans l’un des grands clubs (seulement Sunderland et West Bromwich Albion). On aurait tout de même aimé le voir dans l’effectif qui s’est construit à partir de 2011 en s’accrochant face à la concurrence.

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Publicité

Autres articles présents dans Anciens