Restez connectés avec nous
Sévérac voit "l'institution PSG faible" et trouve l'anniversaire de Neymar plus grave que la colère de Mbappé
©IconSport

Autour du PSG

Sévérac voit « l’institution PSG faible » et trouve l’anniversaire de Neymar plus grave que la colère de Mbappé

Dans le mail envoyé aux lecteurs du Parisien, le journaliste Dominique Sévérac a décidé de revenir sur les deux grands événements du weekend pour le Paris Saint-Germain. Pas la victoire 5-0 contre Montpellier dans le cadre de la 22e journée de Ligue 1, mais plutôt la colère de Kylian Mbappé (attaquant de 21 ans) lors de sa sortie et la fête d’anniversaire de Neymar (attaquant qui aura 28 ans ce mercredi) le lendemain. Selon lui, ce sont les signes d’un PSG qui n’est pas encore assez fort.

« L’institution PSG est faible ou pas assez solide. On le sait et Leonardo est revenu pour cette raison – la densifier, la consolider, éviter son affaissement. Deux événements ce week-end traduisent que le chemin sera long : la sortie de Kylian Mbappé et l’anniversaire de Neymar. L’un nous paraît plus grave que l’autre. Que le champion du monde s’estime au-dessus des autres ou qu’il pense que ça tombe toujours sur lui, ce n’est pas très important. L’image qu’il renvoie de sa sortie du terrain tumultueuse est surtout pénalisante pour lui. Péché de jeunesse, d’orgueil ou d’égoïsme, à chaud après 70 minutes de match. On a vraiment connu pire en foot.

Sévérac « Neymar se met vraiment au-dessus de l’institution. »

En revanche, qu’un joueur, au mépris du calendrier – à deux jours d’un match – continue d’alimenter sa PME – sponsors, fastes, publicité – pour satisfaire à la célébration de son anniversaire et de son hybris laisse perplexe et pantois. À froid, dans un geste prévu de longue date. Lui se met vraiment au-dessus de l’institution, avec la complicité silencieuse de ses dirigeants. Il peut fêter son nouvel âge, comme tout le monde. Il peut aussi respecter les compétitions qu’il joue et son employeur qui le paie. »

On retrouve ici nos journalistes dans leur plus grande splendeur, avec des critiques acerbes et de la polémique sur des faits mineurs. Mbappé était énervé de sortir, cela s’est déjà vu dans tous les clubs. Il y a même eu deux joueurs du côté du Borissua Dortmund (Hakimi et Reus) ce weekend, sans que l’on parle de crise au sein du club allemand. C’est ainsi, le club a géré cela en interne et devrait pouvoir vite passer à autre chose. Même si on se doute que les journalistes essaieront encore d’en parler ce soir en marge du match contre Nantes (23e journée de Ligue 1).

Quant à Neymar, il a fêté son anniversaire à 2 jours d’un match, certes. Ce n’est pas l’idéal, ce n’est pas catastrophique non plus. Personne ne sait ce qui s’est passé durant la soirée. Il y a pu y avoir une certaine sagesse en pensant au reste de la saison. Et de toute façon en général le club ne peut pas empêcher des joueurs de se détendre. Ce serait impensable. Et ils ne sont pas forcément plus sages que sur cette soirée chaque soir. Espérons que les journaux passeront bientôt à autre chose que ces tentatives de drames.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG