Restez connectés avec nous
Si le PSG est champion «on oubliera qu’à Bordeaux la 2e mi-temps n’a pas été terrible», assure Giresse

Autour du PSG

Si le PSG est champion «on oubliera qu’à Bordeaux la 2e mi-temps n’a pas été terrible», assure Giresse

Ce mercredi, le Paris Saint-Germain s’est imposé sur la plus petite des marges face aux Girondins de Bordeaux (0-1), dans le cadre de la 28e journée de Ligue 1. Auprès du journal Le Parisien, Alain Giresse, ancien joueur de Bordeaux (1970-1986) et entraîneur du PSG (1998), est revenu sur cette victoire importante dans la course au titre.

Giresse « Peut-être que les Parisiens auraient pu être mieux en seconde période, mais ça passe. »

« J’ai trouvé les Parisiens sérieux, en place. En première mi-temps ils ont été corrects, en deuxième mi-temps beaucoup plus en difficulté. Bordeaux a montré un autre visage que lors de sa défaite à domicile contre Metz (2-1), samedi dernier, c’est une évidence. A l’arrivée la victoire est logique, mais pas avec un écart de performance de l’une par rapport à l’autre équipe. Paris a fait ce qu’il doit faire. Peut-être que les Parisiens auraient pu être mieux en seconde période, mais ça passe.

En Premier League aussi il y a de belles purges. J’ai vu aussi des matchs de championnat du Real Madrid bien tristes. S’ils sont champions, on oubliera qu’à Bordeaux la 2e mi-temps n’a pas été terrible. 

Giresse « Il est en train de remplir le réservoir athlétique de chaque joueur. »

D’une façon générale, Paris retrouve des jambes qu’ils n’avaient pas il y a quelque temps. Là, ça revient. Il y avait besoin que tout le monde retrouve un autre niveau physique. C’est du Pochettino ça! L’engagement et la détermination qu’il demande, il sait qu’il faut avoir les atouts athlétiques pour pouvoir le faire. Il est en train de remplir le réservoir athlétique de chaque joueur. Alors oui Paris n’a pas eu la possession en seconde période à Bordeaux mais parce que le complément de la mise en jambes c’est le rythme et le rythme ne s’acquiert que par les matchs. »

Comme régulièrement cette équipe du PSG affiche un très beau visage sur une mi-temps et se montre en difficulté sur la seconde. Même si face aux Girondins de Bordeaux cela n’a pas eu de conséquences, malgré ce simple petit but d’avance, ce genre de performance peut être préjudiciable dans une course au titre. Mais il faut aussi savoir gagner ce genre de match compliqué où l’effectif est largement remanié.

Mauricio Pochettino, entraîneur parisien, ne peut pas aligner sa meilleure équipe à chaque match et lorsque ce n’est pas le cas s’en sortir avec les trois points est une très bonne chose. La course au titre reste actuellement très serrée, un mois compliqué attend le PSG puisqu’en Ligue des Champions comme en championnat, il y a un enchaînement de matchs décisifs qu’il ne faudra absolument pas rater afin d’atteindre les objectifs fixés.

Et comme le dit Giresse, il y a aussi une montée en puissance physique à faire dans cette année très compliquée et après l’arrivée de Pochettino en janvier alors qu’il ne travaille pas comme son prédécesseur Thomas Tuchel. Les points sont là, c’est très bien. Paris peut avancer sereinement.

Publicités

Derniers articles

Vidéos PSG

Autres articles présents dans Autour du PSG