Restez connectés avec nous
Sissoko compose son milieu idéal avec Verratti "l'homme de base", Paredes "l'aboyeur" et Rafinha
©Iconsport

Autour du PSG

Sissoko compose son milieu idéal avec Verratti « l’homme de base », Paredes « l’aboyeur » et Rafinha

Le Paris Saint-Germain retrouve peu à peu toutes ses forces vives et cela s’est ressenti sur les derniers matchs. Les retours en forme de Marco Verratti, le petit milieu de 28 ans, et Neymar (attaquant de 28 ans) ont marqué un renouveau dans les intentions de jeu du PSG. Ce n’est pas nouveau que ce PSG là est bien plus fort quand il est prêt physiquement et surtout quand il a disposition ses tops joueurs capables de changer un match. Le milieu de terrain a été un vrai problème lors des défaites parisiennes et c’est donc une bonne chose pour Thomas Tuchel, l’entraîneur parisien, d’avoir le choix pour composer son entrejeu. Mohamed Sissoko, ex-joueur du PSG, a donné son milieu type dans le journal Le Parisien, avec Rafinha (27 ans), Leandro Paredes (26 ans) et Verratti.

Sissoko « Le premier nom que je pose sur la feuille est celui de Verratti »

« Le premier nom que je pose sur la feuille est celui de Verratti. C’est l’homme de base. Sa créativité et son impact en font un élément incontournable. Pour l’accompagner, il faut un aboyeur en sentinelle. Qui d’autre que Paredes pour occuper ce rôle ?

Je complète ce duo avec Rafinha, qui monte en puissance. Avec tout le respect que j’ai pour Danilo, avoir un grand dans ce trio n’est pas nécessaire. Ce milieu-là est assez joueur et technique pour assurer une forte possession de balle. Et si le match se complique, Paredes saura casser le jeu. »

Nous ne sommes pas étonnés de voir que Sissoko couche le nom de Verratti en premier sur la feuille de match. Il y a un PSG avec et sans le Petit Hibou. Depuis son retour de blessure, le PSG a gagné en stabilité et surtout le jeu est beaucoup plus orienté vers l’avant. Sa qualité technique permet aux attaquants de ne pas trop décrocher ce qui change fondamentalement le jeu des Parisiens.

Ensuite, il avance le nom de Paredes. Depuis son arrivée, l’Argentin et l’italien n’ont pas souvent été alignés ensemble alors que ce binôme, sur le papier, est très alléchant. Leurs jeu court et long est essentiel pour orienter le jeu. De plus, Paredes est un vrai pion pour le jeu de possession, il joue simple, mais sait créer des occasions et couper les actions adverses avec notamment de l’agressivité dans le jeu.

Sissoko rajoute Rafinha à ce binôme et c’est un choix résolument offensif. Mais sur les derniers matchs, on l’a vu, un Rafinha en forme apporte toute cette technique au milieu qui va si bien au jeu parisien. Il se projette et son duo en relayeur avec Verratti est très prometteur. Surtout qu’il sait aussi harceler l’équipe adverse. Bien sûr, il y a d’autres choix possible tant le PSG est fourni dans ce secteur de jeu. Mais ce trio est cohérent pour mettre le pied sur le ballon. Le problème reste avant tout la fragilité de Verratti et celle de Rafinha qui ont rarement réussi à jouer des saisons pleines. Derrière eux, il y a de la qualité et des possibilités de jeux diverses, c’est à Thomas Tuchel de trouver les bonnes solutions pour les matchs qui se profilent.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG