Restez connectés avec nous
Strasbourg/PSG - Les tops et les flops de la belle victoire maîtrisée des Parisiens
©IconSport

Autour du PSG

Strasbourg/PSG – Les tops et les flops de la belle victoire maîtrisée des Parisiens

Le Paris Saint-Germain, s’est imposé ce samedi 1-4 contre RC Strasbourg, joué ce samedi pour le compte de la 32e journée de Ligue 1 (voir résumé ici). Les Parisiens ont livré une prestation rassurante et maîtrisée qui montre que la victoire contre le Bayern Munich, mercredi dernier en quart de finale aller de la Ligue des Champions, a fait du bien. Jamais vraiment inquiétés, on a senti des Parisiens bien en jambe. Ils restent deuxièmes du classement, à 3 points des Lillois. Voici nos tops et flops de cette belle victoire avant de recevoir le Bayern mardi en quart de finale retour.

Les tops –

Kylian Mbappé.

Le numéro 7 parisien semble plus en forme que jamais. Remuant dans ce match, il s’est montré très à son aise à la pointe de l’attaque. Sa capacité, à éliminer, quand il joue simplement, est très intéressante. Il a inscrit un but et livré une passe décisive, le tout dans une prestation qui l’a vu élever son niveau physique. Il monte clairement en puissance et est particulièrement efficace. À chaque match, il fait parler de lui, en mal ou en bien et ce samedi après midi, il a clairement exprimé toutes ses qualités sur le terrain. Sa vitesse est ravageuse, ses prises de décisions de plus en plus naturelles, et lorsqu’il joue à ce niveau, il parait insaisissable et rempli de confiance. 

On attend la confirmation contre le Bayern Munich, pour le match retour des quarts de finale de la Ligue des Champions. Mais il paraît plus affûté que jamais et il pourrait bien être le grand artisan de la qualification si le PSG arrive à s’imposer.

Paredes.

Il était suspendu contre le Bayern Munich, il a donc fait son retour dans l’entrejeu du PSG. D’abord passeur décisif, puis buteur, sur une merveille de coup franc, il a aussi beaucoup colmaté les failles laissées par Mitchel Bakker à gauche. Il a réalisé une prestation de qualité dans un match où il a pu jouer à son aise, sans trop de pressing. Son attitude, laisse penser qu’il est un des leaders de cette équipe du PSG, son aura rayonne au milieu quand il est bon. 

Maintenant, on l’attend plus régulier et ses prochaines sorties seront scrutées. Mais il a le potentiel pour encore progresser dans la gestion de ses matchs. On l’attend notamment plus haut sur le terrain à certains moments, mais si le PSG a dominé Strasbourg dans les grandes largeurs, il n’y est pas pour rien.

Efficacité.

On a longtemps reproché au PSG de vendanger des occasions cette saison. On a aussi trop souvent assisté à des matchs au double visage de la part du tenant du titre. Ce samedi, le PSG a joué à sa main et a su marquer très vite deux buts sur deux de leurs rares occasions. Mais cette fois, les Parisiens n’ont pas laissé passer les 3e et 4e buts pour donner de l’ampleur au score.

 Pour ce faire, Mbappé a été très efficace. Moise Kean, a lui aussi marqué, comme souvent et Pablo Sarabia, a retrouvé un peu ses esprits en rappelant qu’il pouvait être utile à cette équipe en marquant aussi au meilleur des moments pour donner de l’air à son équipe. Si l’on rajoute le coup-franc direct de Paredes, on peut dire que Paris a fait ce qu’il fallait.

Maitrise du match.

Des matchs maîtrisés de bout en bout, pour le PSG cette saison, il n’y en a pas légion. Pourtant, Strasbourg est la cinquième équipe sur le début de l’année 2021, les alsaciens ne sont pas perdus dans leur jeu, mais le club de la capitale, les a clairement fait déjouer. Paris a réalisé un match plein, ce qui est plutôt rare cette saison. Ils n’ont jamais vraiment été inquiétés même lorsqu’ils auraient pu douter, avec le but strasbourgeois. 

Individuellement, on sent les joueurs plus frais, plus précis, plus concentré ce qui rejaillit sur le collectif qui apparaît alors plus fluide. Dans tous les compartiments du jeu, ils ont pris l’ascendant sur Strasbourg donnant cette impression de domination totale sur le match. Pochettino retrouve des joueurs frais et il a aussi pu faire tourner tant le PSG avait la mainmise sur le match. Il ne fallait pas se manquer après la victoire de Lille vendredi qui les avait propulsés à 6 points devant les Rouge et Bleu. Paris revient à 3 points en gérant, il va falloir compter sur ce PSG là.

Les flops –

Navas/Rico.

Le problème de Sergio Rico, c’est lorsqu’il entre sur le terrain, tout le monde pense à Keylor Navas. Tout le monde sait que le gardien costaricien est exceptionnel et la comparaison est lourde à porter pour Sergio Rico qui est lui aussi un très bon gardien. Mais le but de Strasbourg, vient dans la mi-temps de Rico et son intervention n’a pas été maîtrisé, ne mettant pas assez de force dans son geste pour sortir le ballon. C’est une petite épine du pied, mais on le sait, les gardiens n’aiment pas se prendre un but inutile et qui aurait pu être évité qui plus est. 

Kehrer.

La première mi-temps a été tranquille pour le défenseur allemand, mais dans le deuxième acte, il a clairement montré des failles. Cela semble plus dû à de la confiance plutôt qu’à des carences techniques. Le fait est qu’il a les pieds qui tremblent au moment de faire une passe et il est toujours très loin lorsqu’il doit intervenir sur son adversaire. Il semble encore avoir du mal à venir au contact, de peur de se faire éliminer. 

Mais au final, la distance qu’il laisse a donné de l’espace aux Strasbourgeois, qui ont pu revenir un petit peu dans le match. On espère que Pochettino trouvera les mots pour le relancer, car il est vraiment dans le dur et chaque mauvais geste fait parcourir de l’inquiétude chez les supporters.

 

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG