Restez connectés avec nous
Sylvain Armand : une anecdote sur David Beckham et des moments difficiles à Paris

Autour du PSG

Sylvain Armand : une anecdote sur David Beckham et des moments difficiles à Paris

Ancien joueur du Paris Saint-Germain (2004-2013), Sylvain Armand s’est exprimé à propos de son passage dans la capitale et notamment et a livré une anecdote sur David Beckham, la superstar anglaise qui a terminé sa carrière à Paris en 2013. Des propos tenus sur le plateau de J+1.

« J’étais avec Jallet et Douchez à la maison. On pensait qu’il allait dire non mais on a appelé son garde du corps et il a dit oui tout de suite. Il est arrivé 1h30 après. Le lendemain, son garde s’est fait engueuler parce qu’il était arrivé les mains vides alors que c’était l’anniversaire de ma fille.

Au retour de l’entraînement, j’avais eu un bouquet pour ma femme et des cadeaux pour ma fille. La grande classe tout simplement. »

Cette anecdote de Sylvain Armand à propos de David Beckham souligne tout simplement la classe de ce dernier. Un homme généreux, Armand confirme une nouvelle fois cela.

Il évoque ensuite son passage à Paris, fait de hauts, mais aussi de bas très difficiles à vivre.

« Je ne voulais pas partir sans un titre de champion à Paris. Ça a été réalisé grâce à beaucoup de grands joueurs et aux Qataris. J’ai pu passer ce cap puis partir l’esprit libéré à Rennes. Quand j’étais à Nantes, le football paraissait facile. C’était beaucoup familial.

C’était complètement différent à Paris. J’ai tout gagné mais j’ai connu beaucoup de choses négatives jusqu’à fracturer ma voiture. J’essaye de positiver comme j’ai toujours fait. C’est pour ça que je suis resté aussi longtemps à Paris. Je suis fier de ce que j’ai fait. »

Malgré des passages très difficiles, Sylvain Armand est resté au club pendant 9 ans. S’il n’est pas le plus habile des joueurs balle au pied, on ne peut rien lui reprocher sur l’état d’esprit. Il s’est battu jusqu’au bout quand le club était en difficulté et le voir gagner la Ligue 1 en 2013 était une belle récompense.

Armand n’a pas marqué le club par des gestes de folie, mais son professionnalisme et son amour pour le club participent toujours à l’affection qu’ont les supporters pour lui.

Publicités

Derniers articles

Publicité

Autres articles présents dans Autour du PSG