Restez connectés avec nous
Tebas assure que les départs de CR7 et Neymar n'ont pas eu d'impact sur la Liga

Autour du PSG

Tebas enchaîne «le PSG est aussi dangereux que la Super League»

Javier Tebas, président de la Liga, a repris l’un de ses passe-temps favoris, celui de critiquer le Paris Saint-Germain et se plaindre de son activité. Après Neymar, attaquant de 29 ans, qui a quitté le FC Barcelone en 2017 pour rejoindre le PSG, c’est Lionel Messi, buteur de 34 ans, qui a fait exactement le même trajet cet été (mais après la fin de son contrat au Barça). Le dirigeant espagnol avait déjà tenu des propos très négatifs et, dans une déclaration relayée par AS, Tebas en a remis une couche sur le PSG.

Tebas «Nous travaillerons contre les clubs-états»

«Le PSG ressemble à la ligue des légendes vu l’âge de certains joueurs. Le problème du PSG, nous le réglerons. Ce que fais le PSG est aussi dangereux que la Super League. Nous allons continuer à grandir malgré le départ de Messi. Nous travaillerons contre les clubs-états. Ces clubs-là sont autant des ennemis que la Super League.»

En évoquant la dangerosité des clubs-états, il ne faut pas oublier que le FC Barcelone ainsi que le Real Madrid, ont obtenu des prêts de plusieurs centaines de millions d’euros de la part du gouvernement espagnol, afin de lutter contre la crise du Covid-19. Les clubs historiques ont énormément de mal à voir le PSG, considéré comme un nouveau riche, devenir attractif et s’imposer parmi l’élite. Malgré le Fair-Play Financier, qui a été mis en place par l’UEFA, mais fortement demandé par les dirigeants des autres clubs européens, le club parisien continue de se développer.

La stratégie financière du PSG est très intelligente, au-delà d’avoir des fonds importants de la part de QSI à la base, il y a eu plusieurs partenariats qui ont été signés comme avec Nike Air Jordan, Dior ou encore Accor. Cela lui permet de générer encore plus de revenus et donc d’être à l’équilibre. Si financièrement, les clubs étrangers ont toujours dépensé à perte, pour avoir le meilleur effectif, ce n’est pas de sa faute.

Mais aujourd’hui, il y a des règles qui sont imposées et force est de constater que dans la cour des grands, à revenu équivalent, le club de la capitale est beaucoup mieux structuré que les clubs espagnols, comme un Barça qui a vécu un été terrible. Et Tebas, plutôt que de se tourner vers ce problème, concentre l’attention sur le « méchant » PSG. Cela plaira à des supporters, mais restera inutile pour son championnat. Venir comparer le PSG à la Super League, un projet entre clubs riches qui feraient un championnat quasi-fermé, est une énorme exagération qui permet encore d’éviter de parler de « détails ».

L’exceptionnel mercato estival du PSG :

Retrouvez nos articles sur Google News et MSN/Bing News :

Google News   MSN News

Derniers articles

Articles les plus populaires

Autres articles présents dans Autour du PSG