Restez connectés avec nous
Tebas tacle le PSG et son mercato "dangereux pour l’écosystème du football"
©Iconsport

Autour du PSG

Tebas tacle le PSG et son mercato « dangereux pour l’écosystème du football »

Javier Tebas, président de la Liga, est un habitué des critiques envoyées à Manchester City et au Paris Saint-Germain. La fin du mercato ce mardi soir, avec une dernière recrue à Paris (Nuno Mendes, arrière gauche de 19 ans), a été l’occasion pour le dirigeant espagnol de se plaindre de nouveau du club parisien. Cela via son compte Twitter.

« Les clubs-états sont aussi dangereux pour l’écosystème du football que la Super Ligue? Nous avons critiqué la Super Ligue car elle détruit le football européen et nous sommes tout aussi critiques envers le PSG. Pertes Covid: plus de 300 millions d’euros ; Chiffre d’affaires des droits TV en France: -40% ; Et plus de 500 millions d’euros de salaires? Intenable. »

Des propos forts, comme d’habitude avec Tebas, et qui sont bien sûr surtout faits pour pointer du doigt des responsables aux difficultés de son championnat tout en évitant une remise en question de ce qui est fait dans son pays. Pourquoi cibler le PSG maintenant alors que, comme vous pouvez le voir ci-dessous, Arsenal, Manchester United, Manchester City et l’AS Rome ont un moins solde que Paris ?

Tebas tacle le PSG et son mercato "dangereux pour l’écosystème du football"

Chiffres Transfermarkt.

Car le club parisien est la cible facile en Espagne depuis que Neymar (attaquant de 29 ans) la rejoint en provenance du FC Barcelone. Lionel Messi (attaquant de 34 ans) a maintenant fait la même chose. Alors que Georginio Wijnaldum (milieu de 30 ans) a préféré signer au PSG plutôt qu’au Barça.

C’est plus simple de dire que c’est à cause de l’argent du grand méchant plutôt que de se poser des questions. Pourtant, cela aurait peut-être aideé le Barça et le Real Madrid à se retrouver dans des situations compliquées financièrement ces dernières années. Notamment Barcelone, qui a dû laisser partir Messi à cause de ses dettes. Mais Tebas trouverait sans doute un moyen de dire que c’est à cause du PSG, même s’il a développé ses revenus et n’a recruté presque que des joueurs libres cet été (4 sur 6).

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG