Restez connectés avec nous
Tebas s'en prend encore au PSG et assure qu'une plainte est en cours
©Iconsport

Autour du PSG

Tebas s’en prend encore au PSG et assure qu’une plainte est en cours

Javier Tebas, président de la Liga, ne lâche pas le morceau. Il attaque sans cesse le Paris Saint-Germain et en a remis une couche en conférence de presse. Il assure qu’une plainte a déjà été rédigée et qu’il comptait évidemment attaquer les manœuvres parisiennes. Il regrette que le club, géré par un état, trompe tout le monde avec des contrats de sponsoring revus anormalement à la hausse. Tebas ne compte pas se laisser faire et veut sauver l’écosystème du football européen.

Tebas « Nous n’allons pas permettre à un club européen de détruire l’écosystème du football européen »

« La plainte que nous allons déposer auprès de l’UEFA a déjà été rédigée et est en cours d’examen. Mais nous n’allons pas en rester là, nous allons aller en France, nous avons déjà engagé des avocats français et nous allons dénoncer la position du PSG devant l’organisme de contrôle économique (…) et nous allons dénoncer cette situation devant les tribunaux administratifs là-bas. Nous n’allons pas permettre à un club européen de détruire l’écosystème du football européen.

Tebas « C’est impossible, s’il n’y a pas de tromperie dans le sponsoring »

Cette année, c’est L’Équipe qui le dit, pas moi, il va passer à 600 millions (d’euros) de masse salariale, il va terminer la saison avec une perte de 300 millions d’euros et avec des revenus commerciaux supérieurs à ceux de Manchester United, du Real Madrid et du Barca, une chose que personne ne croit. Avec ces pertes et une masse salariale de 600 millions d’euros, plus que Madrid, que le Barça, renouveler Mbappé, c’est impossible, s’il n’y a pas de tromperie dans le sponsoring ou des apports en capital supérieurs à ce que l’UEFA a établi.

Tebas « Ils vous trompent avec des sponsors liés à l’État »

Le problème, c’est l’attitude des propriétaires du club, car ils n’ont aucune limite, ils ne se soucient pas des pertes, ils mettent autant d’argent qu’ils veulent, ils vous trompent avec des sponsors liés à l’État….. C’est là le problème. »

Le Real Madrid et le FC Barcelone sont en périls ? Ou du moins sons concurrencés ? Alors oui, on peut comprendre que le PSG vienne un peu troubler l’ordre établi. Les puissants n’aiment pas être contestés. L’émergence de nouveaux riches déplait, aussi bien sportivement (des clubs ont tenté la Superleague pour rester qu’entre gros clubs) mais aussi économiquement. Le PSG fait mal aux autres clubs, et cela fait grincer des dents. Le président de la Liga est comme un jeune chiot au portail, laissé seul par ses maitres, il aboie, sans s’arrêter.

Le PSG a toujours fait attention d’être dans les clous. Il y a peut-être manipulation, mais personne n’est dupe. Si la richesse du PSG doit être contestée, cela doit être par des plus petits clubs qui ne peuvent pas concurrencer. Parce que les sorties du Real Madrid, du président de la Liga ou du FC Barcelone (entre autres) sont un peu fallacieuses. Elles laissent entendre que les deux gros clubs d’Espagne sont des victimes d’un système d’état. Mais l’état est déjà intervenu pour le Real Madrid, les banques donnent des crédités incroyables et notamment le FC Barcelone affichait il y a peu plus d’un milliard de dettes.

Si cela n’est pas une forme de destruction de l’écosystème du football européen, alors on n’y comprend plus rien. Pour devenir des grands clubs, ils ont bien dû avoir plus d’argent que les autres ? Non ? Parce qu’à entendre Tebas, les « les petites auto-entreprises » subissent les violences de « la grosse multinationale qatarienne ». Mais qu’on se le dise, pendant combien de temps le Real Madrid a écrasé les autres sans répercussions ? Il est temps que quelqu’un statue sur tout cela et que l’on retrouve le football. Parce qu’il semble clair qu’un Salary Cap serait intéressant pour de multiples clubs. Mais là encore, l’hégémonie des madrilènes pourrait être remise en cause, alors nul doute que si les choses n’avancent pas dans ce sens, c’est que le Real Madrid ne veut pas plus d’équité, il désire seulement évincer les clubs qui osent les concurrencer.

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Publicité

Autres articles présents dans Autour du PSG