Restez connectés avec nous
©Iconsport

Autour du PSG

Top 10 des raisons de regarder US Revel/PSG

Les 10 bonnes raisons de suivre un match (avec quelques adaptations parfois. On reviendra sur les choses attirantes avant chaque match avec un mélange de sérieux et d’humour. Attention, il ne s’agit pas là de faire un tour exhaustif de la question. On commence ici avec le match du Paris Saint-Germain (1er de Ligue 1) ce dimanche contre l’US Revel (1er de R1, 6e division) au Stade Pierre-Fabre dans le cadre des 32es de finale de la Coupe de France 2023-2024 (coup d’envoi 20h45, diffusion US Revel/PSG sur beIN SPORTS).

10. La magie de la Coupe de France

La Coupe de France, c’est le meilleur moment pour retrouver des petites équipes contre des équipes professionnelles. Quand Revel a tiré le PSG, on a pu voir la joie sur leurs visages. C’est un moment unique qu’ils s’apprêtent à vivre. Ils s’en souviendront longtemps, mais l’important, c’est de tout donner sur le terrain.

9. Que vaut le PSG de « Lucho » en Coupe de France

On sait qu’il veut un PSG dominateur, peu importe les compétitions. On sait également que la Coupe de France est historiquement une des compétitions préférées du club de la capitale. Pour autant, avec les blessés, Nuno Mendes et Presnel Kimpembe, avec les deux absents, car en compétition avec leurs équipes nationales, Lee Kang-in et Achraf Hakimi, mais aussi le besoin de faire jouer tout le monde, on se demande si Lucho ne ferait pas une « grosse » rotation pour ce match de gala.

8. La meilleure des préparations

Jouer un petit club, c’est apprendre à respecter son adversaire. Il ne faudra pas un PSG « suffisant » et donc Luis Enrique va pouvoir jauger le la force de son équipe pour se sublimer, contre un tout petit club, dans un stade qui sera forcément très différent de ce qu’ils connaissent avec le Parc des Princes. On attend un PSG qui passe ce tour, mais la manière sera importante.

7. La compétition de Mbappé

Avec 25 matchs en Coupe de France, il a déjà marqué 29 buts et fait 14 passes décisives soit décisif toutes les 0,58 match, ou décisif 1,72 fois par rencontre de Coupe de France. On devrait le retrouver sur le front de l’attaque, prêt à « scorer » et marquer encore plus l’histoire du club parisien.

6. Quid de Soler, Ndour, Mukiélé, Ramos

Si Ruiz pourrait être de retour, ou encore Ugarte titulaire après avoir été laissé sur le banc au Trophée des Champions, on note que Luis Enrique a mis au ban quelques joueurs et il sera intéressant de voir si dans un match de ce type, il continue de les « bouder ». Ramos a clairement été mis de côté, alors que les autres n’ont jamais vraiment fait partie des plans. On attend donc forcément des changements, mais avec Luis Enrique, la réponse est et sera toujours sur le titulaire.

5. Une rotation chez les gardiens ?

On sait que des entraîneurs aiment bien changer leur gardien pour les Coupes Nationales. Lucho fera-t-il jouer Keylor Navas, ou va-t-il préparer l’avenir avec Arnau Tenas. Le doute existe, aussi car les deux portiers étaient récemment blessés tous les deux. Si Navas est revenu ce mercredi contre Toulouse, Tenas pourrait bien revenir également. On aura alors notre réponse. Y’aura-t-il rotation ? Si oui, quel gardien tentera de suppléer Donnarumma ?

4. Du jeu et des buts en perspective ?

Le PSG se montre dominateur, mais peine encore par période. Ce match, bien que « facile » sur le papier, peut continuer de donner de la confiance et de la continuité. On attend donc une équipe remaniée, motivée et capable de bien jouer malgré le contexte. En tout cas, il faudra un bon PSG pour ôter les doutes qui subsistent. Dans ce genre de match, la victoire ne suffira pas… totalement.

3. Une anomalie à corriger

Depuis 2021, le PSG ne gagne plus en Coupe de France. Il faut donc renouer avec la victoire contre Revel, mais surtout imaginer la suite pour aller au bout de la compétition. C’est le début du voyage et sans doute que les joueurs ont faim de titres. On sait que c’est un titre important pour le club et les supporters et surtout, il est important d’aller chercher le 15 titres de leur histoire dans cette compétition. Le parcours peut aussi aider à galvaniser les troupes pour les autres compétitions.

2. 3 défaites lors des 39 derniers matchs

Autant dire que Paris a largement de quoi gagner, surtout, il doit le faire. Il y a eu peu de défaites, également lors des premiers tours. Mais attention, sur les deux dernières éditions, les parisiens restent sur deux éliminations lors des 8es de finales, une anomalie si on remonte quelques années en arrière, ou au pire, la défaite se faisait en finale (cf Rennes en 2018/2019). Autant dire que Revel aura une triple tâche difficile, celle de gagner un match de Coupe de France, gagner contre un club de l’élite et surtout se défaire de ce qui se fait de mieux en la matière dans la compétition.

1. Continuer l’année sur une grande dynamique

Avant la pause, le PSG restait sur une belle dynamique, la victoire à Toulouse l’a conforté. Maintenant, il faut continuer, la Ligue des Champions arrive vite et des défis en Ligue 1 se présentent. Il faut maximiser la confiance et les automatismes et ce match est une répétition importante en ce sens. On a hâte de voir des amateurs croiser le fer avec ce PSG là, pour la beauté de la compétition, mais au final, le PSG ne doit en aucun cas être inquiété.

Retrouvez nos articles sur Google News et MSN/Bing News :

Google News   MSN News

Derniers articles

Articles les plus populaires

Autres articles présents dans Autour du PSG