Restez connectés avec nous
Trophées UNFP - Galtier défend Maignan après le sacre de Navas et se dit "déçu"
©IconSport

Adversaires

Trophées UNFP – Galtier défend Maignan après le sacre de Navas et se dit « déçu »

Christophe Galtier, entraîneur de Lille, est revenu en conférence de presse, des propos relayés par RMC Sport, sur la victoire de Keylor Navas, gardien de 34 ans du Paris Saint-Germain, au trophée du meilleur gardien de L’UNFP, devant Mike Maignan gardien du LOSC. Il a logiquement défendu son joueur qui selon lui méritait cette victoire et s’est dit déçu pour son gardien de but.

Galtier « Il a toujours su maintenir un haut niveau de performance »

Sur les trophées UNFP et le trophée de meilleur gardien

« Je ne peux pas répondre pour Mike (Maignan, ndlr) mais je suis très déçu pour lui. C’est un vote et c’est comme ça. Il fait partie de l’une des meilleures défenses d’Europe, il a été décisif tout au long de la saison, il a été au très haut niveau. Il a toujours su maintenir un haut niveau de performance. Donc je suis déçu pour lui mais il faut respecter le vote. Et s’il n’a pas été élu, je pense que les performances en Ligue des champions ont influencé les personnes qui ont voté. Et dans notre championnat, en Ligue 1, le meilleur gardien et sans faire offense à Navas, le meilleur gardien aura été Mike. »

Il y a toujours des déçus et toujours des personnes pour défendre ceux qui n’ont pas gagné. C’est le lot des trophées UNFP qui sont là pour mettre en avant des individualités. Cela oppose deux joueurs qui ont fait tous les deux une grande saison. En cela, Galtier n’a que d’autres choix que de défendre son gardien comme Mauricio Pochettino aurait défendu le portier parisien. On peut comprendre la déception de Galtier et le choix de Mike Maignan, aurait aussi été mérité au regard de sa saison. Bien sûr que la médiatisation en Ligue des Champions a joué dans les têtes des votant.

Mais le gardien du PSG a été exceptionnel, en Ligue 1 et en Ligue des Champions. Son trophée de meilleur gardien est mérité même si les instances pouvaient aussi changer un peu les règles et proposer deux vainqueurs avec deux lauréats de cette qualité. Mais dans notre monde, on gagne ou on perd. Peut-être qu’il serait intéressant de mettre plus de nuances dans ces trophées de gala. Mais dans les règles actuelles, si Maignan aurait fait un beau vainqueur, le sacre de Navas est parfaitement mérité lui aussi.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Adversaires