Restez connectés avec nous
Une grande incertitude autour des billets pour la finale de Coupe de France, un don envisagé
©IconSport

Autour du PSG

Une grande incertitude autour des billets pour la finale de Coupe de France, un don envisagé

Le 24 juillet, la compétition de football revient en France avec la finale de Coupe de France entre le Paris Saint-Germain et l’AS Saint-Étienne au Stade de France. Un match qui ne devrait pas être à huis clos, mais le flou demeure pour les supporters de chaque club. Alors que le nombre autorisé de personnes dans le stade n’est pas encore certain, Le Parisien explique que les supporters ne sont pas sûrs du nombre de places qu’ils auraient à disposition dans chaque scénario possible. Et d’après le journal francilien, les Ultras des deux clubs envisagent de donner leurs billets au personnel soignant.

« Le scénario le plus probable est celui d’une restriction du nombre de spectateurs à 5 000 pour ce match, comme pour la finale de la Coupe de la Ligue, entre le PSG et Lyon, une semaine plus tard.

Chaque club se verrait alors attribuer entre 1 200 et 1 500 places, le reste revenant aux accrédités (joueurs, staffs, stadiers, journalistes…), aux ligues ou encore aux partenaires des compétitions. Mais toutes n’iraient pas aux supporters. ‘Le club va inviter les VIP, les salariés, les familles de joueurs et les partenaires, donc on ne sait pas combien il restera de places pour nous, souffle Jean-Guy Riou, président de l’Union des supporters stéphanois (USS). Pour la finale de Coupe de la Ligue en 2013, les supporters n’avaient eu le droit qu’à 8 700 places sur environ 20 000 allouées au club.’

(…) L’USS envisage de laisser ses places aux personnels soignants. Selon nos informations, les autorités n’excluent pas que les ultras des Green Angels et des Magic Fans boycottent la rencontre.

« L’idée de prendre les places et de les offrir aux personnels soignants circule également. »

Du côté du Collectif Ultras Paris (CUP), aucune décision n’a été prise concernant la finale de la Coupe de France. Selon nos informations, la principale association de supporters du PSG attend de connaître le nombre de places qui lui seront allouées et les conditions sanitaires exactes. Certains groupes qui composent le CUP pourraient alors décider de ne pas assister à la rencontre. L’idée de prendre les places et de les offrir aux personnels soignants circule également.

(…) Les autorités ont également identifié un risque sécuritaire. ‘On pense que les ultras stéphanois vont boycotter si la jauge reste à 5 000, mais ils risquent de monter à Paris pour mettre le bordel à l’extérieur du stade,, redoute une source au ministère de l’Intérieur. »

Il est compréhensible que la situation ne soit pas simple à gérer pour les autorités, entre l’envie de certains d’avoir le plus de personnes possibles et l’idée des autres de garder la plus grande prudent. Mais on peut facilement envisager qu’il soit agaçant pour les groupes de supporters d’être toujours dans une grande incertitude alors que la finale approche. Il n’y a pas même un chiffre précis pour chaque scénario ou un protocole clair. Il faudrait que cela avance prochainement et enfin de façon définitive afin de permettre aux supporters de s’organiser.

Quant à la possibilité de voir les places être offertes au personnel soignant, ce n’est sans doute pas l’idéal pour l’ambiance. Mais ce pourrait être un beau remerciement de faire pour tous les efforts qui sont fournis. C’est un peu beau symbole qu’il participe à ce retour tant attendu du football. Cependant, pour que la fête soit la plus belle possible, ce serait bien que les groupes de supporters soient aussi présents. Surtout qu’ils ont organisé des actions pour aider le personnel soignant. Ce pourrait être aux autorités et aux clubs de les inviter, même si eux aussi ont pris de belles initiatives afin d’aider.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG