Restez connectés avec nous
Van der Wiel explique être venu au PSG plus par "secours" que choix
©Iconsport

Anciens

Van der Wiel explique être venu au PSG plus par « secours » que choix

Gregory Van der Wiel, ancien arrière droit passé par le Paris Saint-Germain (2012-2016) et les Pays-Bas (46 sélections) notamment qui a déjà arrêté sa carrière (à 32 ans), s’est confié au micro de Kick’t Net à propos de son parcours. L’occasion de glisser que sa venue à Paris était plus par manque d’options que par volonté.

« Je n’ai pas vraiment choisi Paris. Après la Coupe du Monde 2010, j’ai été moins bon. J’ai raté mon Euro 2012. Et je n’avais plus autant d’options qu’avant. Malheureusement, à ce moment-là, j’ai été forcé de changer d’agent, à contre cœur. Pour ma carrière, je devais le faire. J’ai rejoint Mino Raiola.

Van der Wiel « C’était plus une solution de secours à cause d’une erreur de ma part. »

Il avait déjà certains joueurs au PSG, comme Zlatan, alors la connexion s’est faite facilement et j’ai pu partir là-bas. Je n’étais pas suivi ou désiré depuis longtemps par le club. C’était plus une solution de secours à cause d’une erreur de ma part. J’avais signé un pré-contrat quelques mois auparavant avec Valence et j’ai ensuite changé d’avis. Je ne voulais plus aller là-bas. Je ne sais pas vraiment pourquoi. Le temps passait, l’Ajax m’a poussé sur le banc pour faire jouer Van Rhijn parce qu’il ne me restait qu’un an de contrat. Il fallait vraiment que je parte et le PSG était là. »

C’est évidemment une déclaration que très moyennement agréable, mais on peut au moins souligner l’honnêteté de Van der Wiel. Il n’a pas dit simplement ce qui ferait plaisir, ce qui peut-être devenu trop habituel dans le football. Le Néerlandais ne cache pas qu’il ne rêvait pas particulièrement de Paris et qu’il n’y a pas eu une évidence pour cette signature. Simplement, le latéral avait besoin de trouver un club et c’était une des rares options possibles.

Et elle pouvait tout de même être tentante, avec le projet parisien qui était fait pour avancer avec de grands joueurs. Van der Wiel aurait d’ailleurs pu montrer plus d’envie ici. Mais encore une fois, il est honnête. Le défenseur néerlandais ne poussait pas particulièrement pour signer à Paris, peut-être par crainte face à la concurrence. Ou alors il pensait à d’autres championnats que la Ligue 1. En tout cas, il est finalement resté 4 ans.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Anciens