Restez connectés avec nous
Anciens - Zlatan Ibrahimovic aurait une grande annonce à faire prochainement

Autour du PSG

Zlatan «À l’entraînement, il ne prenait pas le moindre exercice à la légère» évoque Stambouli

 Joueur du Paris Saint-Germain de 2015 à 2016, Benjamin Stambouli, milieu de terrain de 33 ans, aujourd’hui au Stade de Reims a connu l’une des meilleures périodes du PSG. Auprès du journal Le Parisien, ce dernier est notamment revenu sur Laurent Blanc, son entraîneur à l’époque, ainsi que Zlatan Ibrahimovic, attaquant parisien entre 2012 et 2016. 

Stambouli «Le coach n’est pas un vendeur de rêves»

«Laurent Blanc incarne la droiture, la force tranquille et inspire le respect. Il a une vraie posture et te dit les choses. Quand il m’a contacté pour signer au PSG, son discours a été clair. Il m’a expliqué ouvertement qu’il me voulait pour être la doublure de Thiago Motta. Il comptait sur moi. Et si je bossais bien, les portes me seraient toujours ouvertes. J’avais beaucoup aimé cet échange. Le coach n’est pas un vendeur de rêves. Au final, j’ai quand même joué 39 matchs toutes compétitions confondues avec Paris dont une petite trentaine comme titulaire (27). »

Stambouli «Je me rappelle aussi de son caractère, de sa force sur le terrain et de son leadership»

«Ah Zlatan, quel personnage ! J’ai une anecdote marquante à son sujet. Un jour, un reportage lui était consacré à Téléfoot. Il m’avait demandé de lui traduire ce qu’on racontait sur lui. Je lui ai expliqué qu’on en parlait comme du roi de Paris. J’imaginais qu’il en serait flatté. Mais en fait pas du tout. Il était même très remonté et s’est exclamé : Ils se trompent totalement, je ne suis pas le roi, je suis un dieu ! Un mec incroyable et fascinant. Je me rappelle aussi de son caractère, de sa force sur le terrain et de son leadership. Il est aussi très intelligent et vous teste dans toutes les situations, seulement pour vous analyser. Comme tout grand champion, il est aussi exigeant avec lui-même qu’avec les autres. À l’entraînement, il ne prenait pas le moindre exercice à la légère. »

Que ce soit Laurent Blanc ou Zlatan Ibrahimovic, ces deux hommes ont marqué un pan de l’histoire du PSG. À cette époque le club parisien enchaînait les quadruplés nationaux et rejoindre les quarts de finale de Ligue des Champions était devenu la normalité. On se rend compte encore aujourd’hui, après plus de six années en dessous, que le niveau de cette équipe à l’époque était exceptionnel. Petit à petit le PSG essaye de se reconstruire une équipe plutôt que de privilégier les stars.

Car si Zlatan Ibrahimovic était un joueur populaire, il était avant tout un immense sportif, footballeur qui voulait emmener cette équipe parisienne au sommet. Les polémiques à l’époque n’ont jamais existées car la star était avant tout un vrai leader. Le reste de l’équipe avait aussi un niveau qui la plaçait parmi les meilleures d’Europe et il paraît évident que tomber dans une époque où le FC Barcelone, l’Atletico Madrid, le Real Madrid, le Bayern Munich étaient à leur prime relève un peu de la malchance.

Retrouvez nos articles sur Google News et MSN/Bing News :

Google News   MSN News

Derniers articles

Articles les plus populaires

Autres articles présents dans Autour du PSG