Restez connectés avec nous
Al-Khelaïfi botte en touche sur une victoire en Ligue des Champions cette année
©Iconsport

Club

Al-Khelaïfi botte en touche sur une victoire en Ligue des Champions cette année

Nasser Al-Khelaïfi, président du Paris Saint-Germain, s’est longuement exprimé dans une interview pour le journal L’Équipe. Il a notamment botté en touche sur la victoire possible en Ligue des Champions (LDC) cette année avec des joueurs comme Lionel Messi, Neymar et Kylian Mbappé, attaquants de 35, 30 et 23 ans, particulièrement en forme. Pour lui, c’était surement une erreur d’annoncer que la victoire en LDC était l’objectif.

Al-Khelaïfi « Étape par étape »

« Lionel Messi, Neymar et Kylian Mbappé sont très en forme ces derniers mois. Est-ce l’année où vous avez le plus de chances de gagner la Ligue des champions ?

Je l’ai déjà dit avant la saison. Étape par étape. La fin de la Coupe du monde déjà… puis la Ligue 1. Et en février, on affrontera le Bayern (en huitièmes de finale).

Al-Khelaïfi « Ce n’est pas une honte de dire qu’on a fait des erreurs »

Ç’a été une erreur par le passé de dire trop vite que vous vouliez gagner la Ligue des champions ?

Vous avez peut-être raison. Ce n’est pas une honte de dire qu’on a fait des erreurs. Il faut aussi dire que notre club est plus grand que ça. Il y a les féminines, le judo, le handball… »

Ce n’est jamais une erreur d’être ambitieux, ça l’est plus de tout remettre en question quand les résultats en LDC ne donnent pas la victoire en systématique. Il faut aussi de la stabilité et on espère que le président parisien l’a compris. Annoncer que le club veut remporter la coupe, c’est logique au regard des investissements et de l’envie de grandir. On imagine bien qu’au fond de lui, la forme de la MNM lui donne confiance mais en LDC, il faut plus que cela et notamment une part de chance. Le PSG va y arriver à un moment, ce serait une récompense.

Quand il indiquait qu’il voulait gagner la Ligue des Champions, année après année, on disait qu’il mettait trop la pression à ses entraîneurs et à ses joueurs. Mais à chaque échec, on reproche au PSG de ne jamais réussir à la gagner. Les médias aussi sont impatients et ne jugent le PSG que sur ça, alors que ce sont les premiers à dire que la Ligue des Champions est une compétition extrêmement difficile à remporter.

Désormais, Nasser va logiquement ne plus exprimer ses ambitions à court terme, c’est une bonne chose. Mais même comme cela, il sera critiqué pour sa nouvelle position. Au printemps, le PSG sera encore jugé sur cela, la pression vient de partout.

Publicités

Derniers articles

Publicité

Autres articles présents dans Club