Restez connectés avec nous
Alloh et Bitumazala se confient sur leur place dans le groupe du PSG
©Iconsport

Club

Alloh et Bitumazala se confient sur leur place dans le groupe du PSG

Cette semaine, le Paris Saint-Germain a mis en ligne une interview croisée pour apprendre à connaître deux joueurs formés au club : Nathan Bitumazala (arrière droit de 18 ans sous contrat professionnel depuis 2020) et Teddy Alloh (arrière gauche de 19 ans sous contrat professionnel depuis 2020, qui est sur la photo de l’article). Ils évoquent notamment leur arrivée dans le groupe professionnel, un moment impressionnant auquel il faut s’adapter.

Bitumazala « C’est quelque chose d’impressionnant, c’est un rêve ! »

Alloh

Nathan, quand on ne le connaît pas, on peut croire que c’est un mec calme. Mais après, on voit qu’il est trop agité.

Bitumazala

Je ne suis pas d’accord avec ce qu’il dit (rires). Je suis quelqu’un de bien (rires). Après, Teddy il est pareil. On a l’impression qu’il est discret, mais c’est quelqu’un de malin. C’est une bonne personne. C’est un très bon joueur, qui percute.

Alloh

Cela fait longtemps que l’on se connaît, depuis les U12.

Bitumazala

Quand on passe le cap des U19 vers le monde professionnel, c’est plus simple de le faire à plusieurs, avec des joueurs que l’on connaît. C’est quelque chose d’impressionnant, c’est un rêve ! Surtout dans ce vestiaire, au PSG, l’un des meilleurs vestiaires d’Europe. C’est un rêve qui se réalise. Après, cela devient quotidien donc il faut être au niveau tous les jours à l’entraînement.

Alloh « On a peur de faire mal, mais on doit quand même aller au duel. »

Alloh

C’est très impressionnant, on voit les meilleurs joueurs du monde. Au début, on les regarde un peu. Mais sur le terrain, il ne faut pas être en mode fan, sinon tu n’avances pas.

Bitumazala

Au début, ce n’est pas facile d’être à côté des meilleurs joueurs du monde et d’être soi-même. Après, au fil du temps on s’habitue.

Alloh

On début, on se retient un peu. Mais ils nous mettent à l’aise. On sait que l’on doit être nous-mêmes. On a peur de faire mal, mais on doit quand même aller au duel. On doit faire notre entraînement, mais il y a un peu de retenue. Forcément, quand tu défends tous les jours contre eux, c’est plus simple après en U19.

Les gens autour de nous donnent plus de considération, alors que l’on ne change pas. Après, il y a des gens qui font en sorte que l’on ne prenne pas la grosse tête.

Bitumazala « Si tu prends la grosse tête, je te le dis tout de suite. »

Bitumazala

Si tu prends la grosse tête, je te le dis tout de suite (rires).

Alloh

Je ne penses pas que tu prendras la grosse tête, mais si ça arrive tu vas voir (rires).

 

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Club