Restez connectés avec nous
Bitshiabu se confie : progression, modèles, adaptation et objectifs au PSG
@Iconsport

Club

Bitshiabu se confie : progression, modèles, adaptation et objectifs au PSG

El Chadaille Bitshiabu, défenseur de 17 ans du Paris Saint-Germain, récemment auréolé d’un titre avec l’Équipe de France U17 à l’Euro, a répondu à plusieurs questions de Téléfoot. Il est revenu sur sa grande fin de saison, la place qu’il prend au PSG, sa progression, les points positifs en étant dans le groupe parisien et ses objectifs.

Bitshiabu « Quand je joue, je suis dans ma bulle, j’oublie tous mes problèmes, je suis bien. »

Quelle est votre histoire ? Vous rêviez de faire une carrière dans le foot ?

Depuis tout petit, je regarde le foot. J’ai commencé à l’âge de 4 ans et demi. C’est depuis tout petit que j’en rêve, que mon ambition est d’être footballeur professionnel un jour. Au début, c’était juste de l’amusement, quand j’étais vraiment tout petit. Après, c’est devenu plus qu’une passion. C’est une motivation, quelque chose où je me sens bien. Quand je joue, je suis dans ma bulle, j’oublie tous mes problèmes, je suis bien. Et puis un jour, quand j’ai commencé à entrer dans des clubs, j’étais plus dans l’ambition.

Champion de France et vainqueur de l’Euro U17 avec la France ?

Cela fait beaucoup d’un coup, je n’arrive pas encore à réaliser. Mais plus je serai vraiment fier de ce que j’ai pu accomplir. C’est un beau début de carrière je pense et j’attends de voir la suite.

Bitshiabu « Si tu es bien entouré, normalement ça doit bien se passer. »

Comment vous jugez votre Euro ?

Je pense que j’ai fait un bon Euro, j’ai donné de moi-même et je suis très content du résultat. Ce n’est que du bonheur.

Comment gérer les attentes ?

Je ne me mets pas la pression. C’est sûr qu’il y a beaucoup de personnes qui me sollicitent. J’écoute et je dis merci, mais ça ne va pas plus loin. Je reste concentré sur moi-même, avec ma famille, mes proches. Tout dépend de ton entourage. Si tu es bien entouré, normalement ça doit bien se passer.

Si vous faites une bêtise vos parents vous rappellent à l’ordre ?

(sourire) C’est ça, direct. C’est pour ça que j’essaye d’être le plus droit possible. Ils m’ont éduqué comme ça, j’en suis très content et je les en remercie.

Bitshiabu se confie : progression, modèles, adaptation et objectifs au PSG

Leipzig, Deutschland, 03.11.2021: El Chadaille Bitshiabu (Paris Saint-Germain) in Aktion, am Ball, Einzelaktion waehrend des UEFA Youth League Spiels der Gruppe A zwischen RasenBallsport Leipzig und Paris Saint-Germain im Stadion am Cottaweg am 3. November 2021 in Leipzig. (Foto von Mario Hommes/DeFodi Images)
Leipzig, Germany, 03.11.2021: El Chadaille Bitshiabu (Paris Saint-Germain) controls the ball during the Group A UEFA Youth League match between RasenBallsport Leipzig and Paris Saint-Germain at {location} on November 3, 2021 in Leipzig. (Foto von Mario Hommes/DeFodi Images)
Photo by Icon Sport – El Chadaille BITSHIABU – Leipzig (Allemagne)

Bitshiabu « Être avec des joueurs qui ont du vécu aide aussi à progresser. »

C’est comment d’être un Titi avec les stars du PSG ?

C’est beaucoup d’émotions au début, parce que c’est un tout nouveau monde, professionnel. Il faut vite s’adapter, intégrer le groupe. Ils m’ont mis à l’aise, c’est aussi grâce à eux que j’ai pu acquérir de la maturité. Dans et en dehors des entraînements. Être avec des joueurs qui ont du vécu aide aussi à progresser.

Des étoiles dans les yeux ?

Non, j’arrive à faire la part des choses. Je n’étais pas là pour faire des copains, mais pour faire mon métier.

Vous êtes parmi les plus à démarrer avec ce maillot, ce n’est pas mal ?

C’est sûr que ce n’est pas mal. Quand je suis rentré, c’était une très grosse émotion. Ce n’est que du positif. Je suis là pour représenter mon club, ma famille. C’est vraiment quelque chose de très grand.

Quel genre de joueur êtes vous ?

Je suis un défenseur assez serein. Techniquement, je suis assez propre, avec une bonne qualité de relance. J’ai encore une grande marge de progression, je dois travailler au quotidien.

Bitshiabu « Les avoir à mes côtés, ce n’est que du positif. »

Des défenseurs vous inspire ?

Bien sûr, il y en a plusieurs. Dans mon club déjà, Marquinhos, Kimpembe, Ramos, ils sont devant moi, on s’entraîne ensemble. Je regarde ce qu’ils font dans la tactique, dans le mental. Les avoir à mes côtés, ce n’est que du positif.

Mbappé aussi vous inspire ? Quelle est votre relation ?

Très bonne, on échange régulièrement. Il est comme un grand frère. On parle de tout et de rien. Il me conseille sur tout ce qui est sur le terrain, il m’encourage.

Bitshiabu « Avoir le plus de minutes possibles et gagner le plus de titres possibles. »

L’objectif la saison prochaine ?

Avoir le plus de minutes possibles et gagner le plus de titres possibles.

C’est quoi le rêve dans votre carrière ?

Jouer le plus possible et gagner, ça serait pas mal. La Coupe du Monde, la Ligue des Champions, le Ballon d’Or…Ce sont des choses que l’on a envie de goûter. On verra dans 20 ans.

Publicités

Derniers articles

Publicité

Autres articles présents dans Club