Restez connectés avec nous
Bordeaux/PSG - Pochettino évoque Gasset, l'énergie universelle, la mentalité et Sampaoli
©Iconsport

Club

Bordeaux/PSG – Pochettino évoque Gasset, l’énergie universelle, la mentalité et Sampaoli

Mercredi, dans le cadre de la 28e journée de Ligue 1 2020-2021, le Paris Saint-Germain (2e) affrontera Bordeaux (11e) au Stade Matmut Atlantique (coup d’envoi à 21h, diffusion sur Canal+). A la veille de cette rencontre, le coach parisien Mauricio Pochettino a répondu à plusieurs questions en conférence de presse. L’occasion d’évoquer le fait de revoir Jean-Louis Gasset, coach de Bordeaux qu’il a connu à Paris quand il était défenseur parisien, l’énergie universelle, la façon d’aborder cette semaine, la course au titre, ses souvenirs de Bordeaux et l’arrivée de Jorge Sampaoli (entraîneur argentin) à l’Olympique de Marseille.

Pochettino « Ce sera spécial de le retrouver à Bordeaux. »

Mes retrouvailles avec Jean-Louis Gasset ?

La possibilité de le revoir est belle, je le connais bien. J’ai toujours dit qu’il est une des personnes qui connaît mieux le football dans le monde. Il a un caractère et une connaissance qui m’ont surpris quand je l’ai connu à Paris. J’ai de beaux souvenirs avec lui et sa famille. Ce sera spécial de le retrouver à Bordeaux.

Le concept d’énergie universelle, dont j’ai déjà parlé, m’aide en tant qu’entraîneur ?

Je crois que cette énergie, peut être décrite de différentes manières. Nous l’utilisons toujours. C’est constamment avec nous. C’est le lien entre nous et les autres personnes. C’est contagieux, cela se répand et nous aide à communiquer, à partager. Cela permet d’avoir de la fluidité dans les relations.

Pochettino « Je pense que cela bénéficiera à l’équipe et nous rapprochera de notre objectif. »

3 matchs dans 3 compétitions différentes, c’est une semaine particulière dans l’approche ?

C’est la réalité qu’il y a ces compétitions, mais nous préparons chaque match comme si c’était le dernier, comme si c’était la finale, avec l’équipe que nous avons à disposition. Aujourd’hui, on se concentre sur Bordeaux. On ne pense pas à Brest ou à la Ligue des Champions. Je pense que cela bénéficiera à l’équipe et nous rapprochera de notre objectif.

Il faut gagner à Bordeaux pour envoyer un coup aux concurrents pour le titre ?

Nous devons pensons à notre performance. Le plus important, c’est que nous avions 12 matchs et qu’il faut gagner les 12. On doit penser seulement à cela. On a gagné le premier, maintenant on va à Bordeaux. On se concentre dessus. Si nous gagnons tous les matchs, nous serons champions.

Pochettino « Notre force doit toujours être collective, même si nous avons de grandes individualités. »

Ce que change la suspension de Mbappé ? Comment jouer sans lui ?

C’est clair qu’il est l’un des joueurs les plus importants. Ce n’est pas facile de le remplacer, mais j’ai confiance en l’équipe. Notre force doit toujours être collective, même si nous avons de grandes individualités. Nous devons montrer que nous avons une équipe forte, comme à Dijon. Nous avons les capacités et la force collective pour obtenir un résultat positif. Nous voulons gagner ce match.

Le titre de champion va se jouer sur les confrontations directes ou sur les autres matchs ?

Je vois surtout que toutes les équipes peuvent gagner ou perdre contre n’importe qui. Cette saison d’autant plus, tous les résultats sont possibles. Les matchs entre concurrents peuvent être décisifs, mais il faut être concentré sur tous les matchs. Toutes les équipes ont perdu des points contre des clubs qui ne se battent pas pour le titre.

Pochettino « c’est la synchronisation que nous recherchons pour avoir l’énergie afin de remplir nos objectifs. »

On s’est fixé un objectif clair avec le groupe de 12 victoires sur la fin de la Ligue 1?

C’est un exemple de l’effet de l’énergie universelle. Nous parlons tous de la même chose, c’est la synchronisation que nous recherchons pour avoir l’énergie afin de remplir nos objectifs.

Quel souvenir je garde de mon passage à Bordeaux ?

De très bons souvenirs, même si je n’y ai passé que 6 mois et je me suis blessé. Après, cela a été très difficile de revenir et je suis retourné à l’Espanyol Barcelone. Mais c’est un beau club et une très belle ville. Cela a été un cadeau d’être là-bas.

Mon avis sur l’arrivée de Sampaoli à Marseille ?

Je le connais grâce à son travail en sélection. Je lui souhaite le meilleur. Mais je n’ai parlé avec lui qu’une fois, donc je ne le connais pas très bien. Je lui souhaite de bonnes choses.

Publicités

Derniers articles

Vidéos PSG

Autres articles présents dans Club