Restez connectés avec nous
Bordeaux/PSG - Pochettino évoque le collectif, Gueye, Paredes, Verratti, Di Maria et Neymar
©Iconsport

Club

Bordeaux/PSG – Pochettino évoque le collectif, Gueye, Paredes, Verratti, Di Maria et Neymar

Mauricio Pochettino, entraîneur du Paris Saint-Germain, s’est arrêté en conférence de presse après la victoire parisienne (0-1, retrouvez le résumé ici) face à Bordeaux ce mercredi au Stade Matmut Atlantique cadre de la 28e journée de Ligue 1 2020-2021. Le coach argentin est revenu sur cette victoire compliquée, la performance d’Idrissa Gueye (milieu de 31 ans), a évoqué le choix de ne pas faire jouer Leandro Paredes (milieu de 26 ans) et le retour des blessés dont Neymar (attaquant de 29 ans).

Pochettino « Nous voulons montrer une identité de l’équipe, il ne s’agit pas de noms. »

Quel bilan du match ?

On a fait une très bonne première période, nous avons bien joué, nous avons dominé. En seconde mi-temps, les Girondins ont haussé un peu le rythme. Nous avons bien défendu, mais nous avons eu un peu plus de mal. On s’est remis à contrôler le match au bout de 20 minutes. Ils ont eu quelques opportunités, mais l’équipe a été bien et je n’ai pas vu de méforme physique.

Des consignes particulières aux attaquants qui n’ont pas l’habitude d’être titulaires ?

Je ne vais pas tout vous dire. Mais ce que je peux vous dire, c’est qu’on ne travaille pas seulement pour les titulaires, mais avec un collectif 25-30 joueurs. Nous voulons montrer une identité de l’équipe, il ne s’agit pas de noms. Dans l’équipe, chacun doit savoir ce qu’il a à faire.

Pochettino « C’était un choix tactique. »

Le match de Gueye ?

Je suis content de la prestation de Gana, de son comportement et de son rendement. Comme celui de l’équipe.

Pourquoi Paredes n’a pas joué ?

C’était un choix tactique. On a trouvé que l’on était bien avec Danilo et Gana. Après, on a décidé de faire entrer Ander Herrera dans un rôle défensif. On ne peut jouer qu’avec 11 joueurs.

Pochettino « L’équipe a aussi montré sa qualité en défendant bien. »

Un choix de laisser la balle à Bordeaux en seconde mi-temps ?

Je pense que l’on a globalement eu la possession, même si c’est vrai que sur une période on a moins vu Paris. Notre style, c’est de dominer, de contrôler. Mais il y a aussi un adversaire qui joue, qui peut pousser, presser. C’est très difficile d’avoir toujours 70% de possession. L’équipe a aussi montré sa qualité en défendant bien.

Un soulagement avec la victoire ?

Non. Ce n’est pas un soulagement, parce que l’on sait qu’il nous reste 10 matchs et que si on les gagne tous, on sera champion. Je suis dans le foot depuis tout petit et je sais qu’il faut avoir de la patience pour gagner. Aujourd’hui, on jouait face à une équipe en difficulté des Girondins et on sait que ce n’est jamais facile.

Pochettino « Le foot est un sport collectif, tous les joueurs d’un effectif sont importants. »

Le niveau des remplaçants constitue-t-il la bonne nouvelle de la soirée ?

Oui, je suis contant. Les circonstances font qu’il y avait beaucoup d’absences. Ceux qui jouent moins ont pu montrer que ce qui est important c’est le collectif. Le foot est un sport collectif, tous les joueurs d’un effectif sont importants.

Il faut respecter tout le monde. Je suis fier de mes joueurs, qui continuent de travailler malgré la frustration quand ils ne jouent pas. C’est dur par moments. Mais dans cette situation, je suis content du rendement de mon équipe. Je suis content du travail de mes joueurs, ils sont professionnels.

Pochettino « On est content de l’évolution de toutes les blessures. »

Si j’espère les retours de Verratti et Di Maria samedi à Brest ?

On va évaluer les joueurs ce jeudi. C’est sûr que serait une bonne chose de pouvoir récupérer certains joueurs.

Neymar avance bien ?

L’évolution de sa récupération est plutôt favorable. On va évaluer les joueurs dans les prochains joueurs. On est content de l’évolution de toutes les blessures. On verra quels joueurs seront prêts pour ce samedi.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Club