Restez connectés avec nous
Campos pousse Mbappé qui "n'est qu'à 40 ou 50 % de son potentiel"
©Iconsport

Club

Campos pousse Mbappé qui « n’est qu’à 40 ou 50 % de son potentiel »

Luis Campos, conseiller sportif au Paris Saint-Germain, s’est exprimé lors d’une conférence sur le football organisée à Porto. Il a évoqué notamment Kylian Mbappé, attaquant de 23 ans, qui selon lui peut encore devenir plus grand, car il n’a pas fini sa formation. Enfin, il a évoqué la Coupe du Monde, atypique, en hiver, qui sera la plus intense parce que les joueurs vont arriver avec du rythme.

Campos « Il peut encore donner beaucoup plus parce que c’est un joueur qui n’a pas encore terminé sa formation »

« Mbappé n’est encore qu’à 40 ou 50 % de son potentiel. Et je lui dis ça tous les jours. Il peut encore donner beaucoup plus parce que c’est un joueur qui n’a pas encore terminé sa formation. Il y a la vitesse de maturation, c’est-à-dire que tout le monde n’évolue pas au même rythme. Mbappé à 16 ans était déjà développé à tous les niveaux. Physiquement, il était très fort et avait une compréhension du jeu digne d’un joueur de 26 ans.

Campos « Ce sera la Coupe du monde la plus intense de tous les temps »

Je pense que c’est la plus grande compétition du monde, en tout cas pour moi, et pour la première fois dans l’histoire, les joueurs seront à fond, avec du rythme et plus frais que jamais. Ce sera la Coupe du monde la plus intense de tous les temps. »

40 % c’est peut-être un peu fort, mais Luis Campos est fort pour aller chercher aussi le petit grain de motivation là où il peut se trouver. En disant cela, il s’assure que le Kid de Bondy, ne va pas s’endormir sur ses lauriers. Il sait le potentiel de son joueur, mais il est toujours difficile à reconnaitre les limites. Mbappé peut faire mieux, c’est certain, on le sent, mais dans quelles proportions ? La Coupe du Monde peut encore l’aider à franchir un palier et probablement qu’une Ligue des Champions et/ou un Ballon d’Or pourront l’aider à encore aller plus haut dans ce qu’il sait faire.

A 23 ans, le potentiel est grand et quand on voit encore certaines lacunes, notamment devant le but, on imagine qu’il peut tout casser les prochaines années avec encore plus de précision. Il va jouer la Coupe du Monde et pourrait vivre une grande saison, comme d’autres. Cette compétition internationale est la plus belle de toute en football, et cette année, elle est jouée en plein milieu des compétitions de clubs. Si tout le monde a peur des blessures, Campos préfère voir le bon côté. Il n’y aura pas de joueurs lessivés par une longue saison, mais bien des joueurs prêts et affuté. Cela promet de belles choses.

Publicités

Derniers articles

Publicité

Autres articles présents dans Club