Restez connectés avec nous
City/PSG - Herrera retient du "positif" mais regrette de ne pas avoir tué le match plus tôt
©IconSport

Club

City/PSG – Herrera retient du « positif » mais regrette de ne pas avoir tué le match plus tôt

Ander Herrera, milieu de terrain de 32 ans du Paris Saint-Germain, a réagi, avec des propos rapportés par L’Équipe, à la défaire des siens contre Manchester City2-1 au terme de la 5e journée de la phase de groupe de la Ligue des Champions, joué ce mercredi soir (voir le résumé Manchester City/PSG ici). Herrera confirme qu’il n’a pas été surpris par le match des Citizens et regrette de ne pas avoir tuer le match. S’il a regretté les blessés, il souligne qu’il y a tout de même des choses positives à retenir, notamment la qualification.

Herrera « Le match a été conforme à ce qu’on attendait »

« Le match a été conforme à ce qu’on attendait, on savait qu’ils auraient le ballon plus que nous, parce qu’ils adorent avoir la possession. Mais on savait qu’on pouvait leur faire mal dans certains moments. Ils n’ont pas eu trop d’occasions en première période. On a eu une grosse occasion avant la mi-temps, par Kylian (Mbappé) et à la pause, on s’est dit qu’on devait essayer d’avoir plus le ballon. C’est ce qu’on a fait en seconde période, même si c’est difficile de leur prendre le ballon.

Herrera « C’est ce qui arrive avec City, si on ne les tue pas, eux vous tuent »

On a marqué et au meilleur moment du match pour nous, on a eu deux blessés. Après leur égalisation, on a encore eu une occasion par Neymar, mais ce sont eux qui ont marqué après. C’est ce qui arrive avec City, si on ne les tue pas, eux vous tuent. On leur a créé des problèmes et il y a des choses positives à retenir, même si on aurait pu avoir plus le ballon. On termine deuxième du groupe, mais en C1, ce n’est pas si important. L’an dernier, on avait fini premiers et on avait dû jouer Barcelone, le Bayern et City. »

On ne s’attend pas à ce genre de paroles après un match aussi peu maîtrisé. Herrera fait un peu de la langue de bois, car le PSG n’a pas vraiment existé. City a déroulé son football, Paris a renié le sien et cela fait des mois que ça dure. Il doit y avoir de l’inquiétude dans les rangs parisiens, car Paris s’est comporté comme un petit poucet de la compétition. Pourtant, les Rouge et Bleu possèdent un effectif extrêmement qualitatif. Ce mercredi, on a surtout vu les énormes carences, notamment au milieu de terrain où les joueurs manquent de techniques pour se libérer du pressing des Anglais. 

Paris est donc officiellement deuxième et devrait rencontrer un gros en 8e de finale. En l’état, cela ne présage rien de bon, mais la vérité de février pourrait très bien être totalement différente. Le PSG peut se réveiller, il en a les qualités, mais il va falloir que Pochettino mette en avant plus de qualité dans sa manière de faire ses équipes. Car il a manqué de talent au milieu, de lien entre les attaquants et le reste de l’équipe, il faut arrêter de jouer vers l’arrière et de prendre des risques. City a contrôlé les attaquants sans sécurité et pourtant trop peu de ballons sont venus. Heureusement, il y a la qualification… Pour le reste, c’est l’inquiétude qui grandit. 

Publicités
 
Lâches un Com' si tu supportes le PSG ;-)

Derniers articles

Autres articles présents dans Club