Restez connectés avec nous
Danilo Pereira se livre dans une interview croisée avec un supporter
©Iconsport

Club

Danilo Pereira se livre dans une interview croisée avec un supporter

Danilo Pereira, milieu de 30 ans et Adrien, un jeune supporter du Paris Saint-Germain, se sont prêtés au jeu d’une interview croisé pour PSG TV. L’occasion pour le joueur de se livrer un peu sur son expérience et ses joies à Paris, mais aussi de poser des questions sur ce que ressentent les supporters. Un échange agréable entre deux passionnés de football et du PSG.

Danilo « Je pense aussi que c’est important quand tu rentres dans une nouvelle culture, d’apprendre vite les habitudes »

(Adrien)Est-ce que c’était compliqué d’apprendre à parler français ?

(Danilo) Pour moi je pense que ce n’était pas compliqué parce que d’abord je parlais avec les français, Kimpembe, Gana Gueye, alors c’était plus facile comme ça. J’avais déjà un professeur qui me faisait cours une fois par semaine alors c’est plus facile comme ça.

Le fait que tu parles Français, c’est important pour nous les supporters, ça permet de casser la barrière de la langue. On aime bien les joueurs qui parlent français, donc on te remercie pour ça. On trouve aussi que tu es quelqu’un de très humble et de très proche des supporters et que tu es très apprécié des supporters.

Merci, merci. Je remercie tous les supporters pour ça. Je pense aussi que c’est important quand tu rentres dans une nouvelle culture, d’apprendre vite les habitudes. Après c’est pour moi la langue, c’est important pour communiquer avec tout le monde, pas seulement avec les joueurs mais aussi avec tout le monde qui travail ici au PSG.

Danilo « Je suis bien à Paris, je suis bien ici, j’aime Paris, j’aime le club, j’aime tout ce qu’il y a ici à Paris »

Tu t’es bien acclimaté à Paris, tu as vite découvert des endroits que tu aimes bien à Paris ?

Oui, au début, c’était un peu difficile parce que quand tu changes de culture, quand tu changes d’ambiance, l’adaptation c’est toujours un peu difficile, avec la famille et tout, mais je pense que maintenant je suis bien à Paris, je suis bien ici, j’aime Paris, j’aime le club, j’aime tout ce qu’il y a ici à Paris.

Il y a des endroits préférés à Paris où tu aimes sortir ?

J’aime sortir au centre de Paris, aux Champs Élysée, aller à côté du Louvre, c’est beau aussi, la tour Eiffel.

Tu as fait tous les monuments historiques ?

Pas tout mais presque oui (rires).

Adrien « C’est une passion, c’est un amour que l’on ne choisit pas »

Je veux te poser une question, parce que pour moi, comme joueur, c’est toujours intéressant de voir ce que pensent les supporters de dehors, de ce que vous pensez du PSG ?

C’est une passion, c’est un amour que l’on ne choisit pas. A 6 ans, j’ai vu mon premier match au Parc des Princes. Je n’ai pas eu le choix, je suis nez à Paris, j’ai aimé le PSG. On aime son club dans les grands moments comme dans les moments plus durs. Du coup on est toujours derrière le club, c’est un rythme parce qu’on va voir tous les matchs au Parc, le weekend et on regarde les matchs à l’extérieur à la télévision. Ca fait partie de notre vie le PSG. Comme vous, vous avez l’entraînement tous les jours, vous allez jouer les matchs, on partage cette passion pour le PSG. 

A la rentrée, en janvier, tu as mis 4 buts, ma question c’est, est-ce que tu as changé quelque chose, est-ce que tu as parlé avec le coach, est-ce qu’on t’a repositionné ? Pourquoi d’un coup, tu as mis plein de buts comme ça ?

En janvier, j’ai parlé avec le coach, il m’a dit ce que je devais faire pour grandir. Il m’a donné confiance, j’ai aussi changé de rôle. J’ai joué un peu sur le côté droit du milieu. J’ai eu plus de liberté pour sortir de ma zone de confort. J’ai été plus en attaque et quand tu es à côté du but, c’est plus facile à mettre des buts.

Danilo « Les supporters qui crient ton nom, c’est magnifique »

Quand tu marques des buts, est-ce que tu entends les supporters qui crient ton nom ? Est-ce que tu ressens quelque chose, quand tu as marqué et que tu entends le stade qui explose ? Et après, quand on crie ton nom trois fois, est-ce que ça te fait quelque chose ?

C’est magnifique. Je pense que pour un joueur, c’est le plus beau moment que tu peux avoir, c’est de mettre un but, après les supporters qui crient ton nom, c’est magnifique.

Vous nous entendez sur le terrain quand même ?

Oui, oui, bien sûr.

Vous arrivez à rester dans votre bulle mais à nous écouter ?

Oui, j’écoute, j’écoute, pas à tous les moments, parce que tu es concentré. Mais quand tu mets un but tu te relâche un peu.

Danilo « Je pense que les supporters au Parc, sont vraiment incroyable »

Vous sentez quand on est derrière vous ? Quand le Parc gronde, qu’il y a une ferveur dans le stade, ca vous aide ? Je ne sais pas, dans les efforts, pour faire les derniers pas d’une course pour aller chercher le ballon.

Bien sûr. Je pense que les supporters au Parc, sont vraiment incroyables. Quant on a besoin d’un 12e homme, pour sortir d’un moment difficile ou chercher à mettre un but, je sens que les supporters sont là pour nous et c’est très important.

Vous nous entendez bien, on sert à quelque chose au stade.

Tu as seulement 20 ans, tu es encore très très jeune, est-ce que tu as aimé Paris dès le début ?

Adrien « C’est le club de ma ville, le club de mon cœur »

Oui, vraiment, j’ai commencé quand j’avais 6 ans, c’est mon oncle qui m’a emmené pour la première fois au Parc. C’était avant QSI et c’était un moment magique quand c’est ton premier match au Parc, puis après on continue. J’ai aussi fait du foot en club donc j’ai un rapport très proche avec le foot. Comme je suis né à Paris, c’est le club de ma ville et petit à petit, j’ai commencé à aller de plus en plus souvent au Parc des Princes. Et puis on aime les grands joueurs, puis avec QSI il y a eu une autre dimension. C’est vrai que j’ai commencé très tôt, que le PSG, tout le temps le PSG, pas d’autres clubs. C’est le club de ma ville, le club de mon cœur.

J’aime ça. et quel a été ton plus beau moment au Parc des Princes ?

Adrien « Le plus beau moment que j’ai vécu au Parc, c’était le 3-0 face à Madrid »

Le plus beau moment que j’ai vécu au Parc, c’était le 3-0 face à Madrid. C’était il y a quelques saisons, mais c’était la saison du Covid, en match de poules, on avait gagné 3-0, et je n’ai pas toujours pu aller aux matchs de Ligue des Champions, mais celui-ci j’y étais. C’était il y a quelques années, c’est mon plus beau moment parce que 3-0 face à Madrid, il y avait une très très grosse ambiance, on avait fait un match vraiment parfait. Après, à la télé, il y a aussi eu des grands matches qui m’ont procuré de grandes émotions, mais en étant au stade, c’était mon plus grand moment, c’était magnifique.

Et du coup, pour toi, quel était ton meilleur moment au Parc des Princes ?

Je pense que le match contre le Real Madrid, on a gagné 1-0, c’est parce que je n’avais jamais vu une ambiance au Parc comme lors ce de match face au Real Madrid. Alors ça a été le plus beau moment que j’ai vécu au Parc.

Danilo « Je ne savais pas que les supporters de Paris étaient comme ça, aussi passionnés »

Tu es arrivé en période de Covid et il n’y avait pas les supporters. Tu as vu la différence au début de cette saison avec les supporters ?

C’est pour ça que j’ai dit que je ne savais pas que les supporters de Paris étaient comme ça, aussi passionnés. Je l’ai découvert après le Covid et franchement je pense que ce sont des grands supporters.

Danilo « Les supporters sont là pour te réveiller et pour te garder concentré »

Ca a du faire une grande différence ?

Oui, parce qu’à la maison, on a besoin qu’on nous aide, parce que la Ligue 1, ce n’est pas un championnat facile, comme les gens le pensent. Il y a des joueurs qui sont physiquement bien préparés, techniquement aussi et aussi des joueurs qui vont vite, qui font des contre-attaques très très rapides, alors si tu es pas concentré de la première à la 90e minute, tu peux concéder des buts. Les supporters sont là pour te réveiller et pour te garder concentré.

J’espère qu’on aura l’occasion de te voir encore longtemps au Parc des Princes et que tu nous apporteras encore de nombreux buts et de nombreuses joies. On te souhaite le meilleur pour la suite et pour le club.

Merci. Pour moi, c’était une expérience très agréable de parler avec toi, avec un supporter qui aime son club, qui aime Paris. C’était vraiment agréable.

Merci beaucoup.

Merci à toi.

 

 

Publicités

Derniers articles

Publicité

Autres articles présents dans Club