Restez connectés avec nous
Donnarumma évoque son travail pour corriger les erreurs et sa "plaie ouverte"
@Iconsport

Club

Donnarumma évoque son travail pour corriger les erreurs et sa « plaie ouverte »

Gianluigi Donnarumma, gardien de 23 ans du Paris Saint-Germain et de l’Italie, s’est arrêté au micro de la Rai après la victoire 0-2 contre la Hongrie lundi soir (résumé vidéo Hongrie/Italie) qui permet aux Italiens de finir à la première place du groupe. Il est revenu sur ce résultat qui fait du bien, encore plus avec une belle performance de la part du portier. Lequel a aussi évoqué sa passe ratée en juin contre l’Allemagne qui avait coûté un but.

Donnarumma « Maintenant, il faut passer à autre chose. »

« Il a fallu la victoire pour redonner de l’enthousiasme, même s’il n’y a pas de retour en arrière et que la Coupe du Monde est une plaie ouverte. Maintenant, allons au Final Four et essayons de le gagner. 

Comment se remettre de l’erreur commise en juin contre l’Allemagne ?

Parfois, une erreur peut arriver et c’est dur pour nous les gardiens. Mais il faut toujours travailler dur et comprendre où on s’est trompé. Malheureusement en juin j’ai fait une erreur que je n’aurais pas dû faire. J’ai travaillé dessus, on en a parlé avec l’entraîneur. Je dois travailler là-dessus aussi : comprendre quand vous pouvez jouer au ballon et quand vous ne pouvez pas. Maintenant, il faut passer à autre chose.

Dans les arrêts d’aujourd’hui, est-ce plus l’instinct, la technique ou la mère nature ?

Mère Nature je pense. Mais maintenant je dois continuer comme ça, je dois le faire pour toute l’Italie et pour ceux qui croient en moi. Je remercie ma famille et ma petite amie. », propos relayés par Onze Mondial.

On se doute que cette performance avec l’Italie et même globalement cette trêve sans prendre de but (dans la continuité du match contre Lyon) vont faire du bien à Donnarumma. Lequel a eu une période très difficile depuis le 8e de finale retour de la Ligue des Champions perdu contre le Real Madrid, avec en plus des déceptions en sélection. Mais il semble petit à petit retrouver de la confiance. Il faut savoir utiliser les erreurs, et donc ne pas les oublier, sans se fixer dessus non plus.

L’Italien rappelle qu’il a de grandes qualités, même s’il a encore des progrès à faire. Ce qui est assez logique à son âge. Espérons qu’il saura continuer sur la bonne voie afin de s’imposer pleinement comme le numéro 1 qui peut aider le PSG à remplir tous ses objectifs.

Publicités

Derniers articles

Publicité

Autres articles présents dans Club