Restez connectés avec nous
Fabian Ruiz se confie : arrivée au PSG, Parc des Princes, Soler et Ancelotti
@Iconsport

Club

Fabian Ruiz se confie : arrivée au PSG, Parc des Princes, Soler et Ancelotti

Fabian Ruiz, milieu de 26 ans arrivé au Paris Saint-Germain cet été en provenance de Naples, s’est confié auprès d’Amazon dans une vidéo où il commente une série de photos sur son parcours. L’international espagnol évoque notamment sa signature à Paris, le Parc des Princes, son club de cœur, son coéquipier Carlos Soler (milieu offensif de 25 ans) et le coach Carlo Ancelotti.

Ruiz « C’est une récompense après tant d’années de travail et de sacrifices. »

Une signature émouvante au PSG ?

Même après plusieurs jours passés ici, ça m’émeut de voir cette vidéo où je signe mon contrat avec le PSG. C’est une récompense après tant d’années de travail et de sacrifices. Surtout de la part de ma famille et des personnes qui ont été à mes côtés. Ma mère a souffert, a énormément travaillé pour que je puisse être ici

Une fin difficile à Naples ?

Les derniers jours à Naples n’ont pas été très faciles. De longues journées où je m’entraînais seul. Je ne jouais pas les matchs, c’était un peu désespérant… Au final ça a valu le coup d’attendre. Et je suis très content.

Ruiz « Aujourd’hui je l’ai vécu en tant que joueur à domicile et c’est vrai que c’est spectaculaire. »

Le premier match avec le PSG ?

Ce fut un moment unique, spécial. Mes premiers pas ici, à domicile, avec les supporters. C’est beau de pouvoir remplacer un joueur comme Verratti, un des meilleurs milieux du monde et quelqu’un que j’apprécie beaucoup.

L’ambiance du Parc des Princes ?

Ce sont de bons souvenirs. J’étais déjà venu ici il y a quelques années avec Naples pour joueur face au PSG. Je me souviens que l’ambiance était incroyable. Aujourd’hui je l’ai vécu en tant que joueur à domicile et c’est vrai que c’est spectaculaire.

La jeunesse au Betis ?

Ce sont de très jolis souvenirs. J’ai passé toute mon enfance là-bas, c’est mon club de toujours, ça fait partie de ma vie. Grâce au Betis, j’ai grandi comme footballeur mais aussi comme personne. C’est vrai que j’ai de très bons souvenirs.

Ruiz « Aujourd’hui, on a la chance de jouer d’être coéquipiers en plus d’être amis. »

Carlos Soler ?

Carlos Soler est mon coéquipier au PSG, mais plus qu’un coéquipier c’est un ami. Aujourd’hui, on a la chance de jouer d’être coéquipiers en plus d’être amis.

Carlo Ancelotti ?

Il a parié sur moi alors que je n’avais que 22 ans, il m’a donné cette confiance dans un si grand club comme Naples. Grâce à lui j’ai pu jouer la Ligue des Champions qui était un rêve pour moi. Je le remercie pour la confiance qu’il a placée en moi.

Tu cuisines ?

Pour les footballeurs, l’alimentation c’est quelque chose de très important, pas seulement savoir ce que tu manges mais aussi préparer ce que tu manges pour savoir ce qu’il y a à l’intérieur. J’ai essayé d’apprendre à cuisiner un peu plus.

Publicités

Derniers articles

Publicité

Autres articles présents dans Club