Restez connectés avec nous
Fazer "choquée" par sa convocation en Equipe de France savoure le bon début de saison
©Iconsport

Club

Fazer « choquée » par sa convocation en Equipe de France savoure le bon début de saison

Laurina Fazer, jeune milieu de terrain de 18 ans des féminines du Paris Saint-Germain s’est exprimé sur le site du club avant le déplacement en D1 Arkéma des Parisiennes au Havre. Elle en a profité pour savourer également sa première convocation en Équipe de France.

Fazer « Je ressens beaucoup de fierté »

Laurina, tu viens d’apprendre ta toute première convocation en Équipe de France, comment te sens-tu ?

« Je suis un peu choquée, je ne m’y attendais pas forcément ! Je suis heureuse. Je ressens beaucoup de fierté et je sens celle de mes proches. C’est un beau cadeau, une belle récompense pour tous les efforts réalisés jusqu’ici.

Fazer « On a su montrer de belles choses et prouver qu’on avait du caractère »

C’est une belle semaine pour toi, avec ta sélection et la qualification du club pour la phase de groupes de l’UEFA Women’s Champions League…

Nous nous sommes qualifiées, même si nous avons vu qu’à l’aller, c’était un peu compliqué ! On a su rebondir lors du match retour. On a su montrer de belles choses et prouver qu’on avait du caractère, c’est donc le plus important.

Fazer « Poursuivre notre belle série de succès »

Pour finir, il y aura un beau déplacement au Havre ce dimanche…

On a un beau déplacement à faire, on fera tout pour aller chercher une nouvelle victoire et pour poursuivre notre belle série de succès. »

Pas de doutes, Fazer a un avenir tout tracé. A seulement 18 ans, elle marque déjà les esprits et ne devrait pas s’arrêter là de nous surprendre. Le début de saison des féminines est bon sur le plan comptable, mais moins sûr dans le jeu où elles vont chercher leur succès davantage grâce à leur courage. Mais qu’à cela ne tienne, il faut reconnaitre que gagner donne de la confiance et permet à cette équipe de poursuivre sa préparation tardive.

On ne peut occulter aussi les affaires extra-sportives et les graves blessures de Marie-Antoinette Katoto, 23 ans ou encore plus récemment celle de Paulina Dudek, 25 ans. Mais les Parisiennes sont dans le rythme en D1 Arkéma, 3 matchs, 3 victoires et surtout, elles se sont sorties du piège face au BK HÄcken et se sont qualifiées pour le grand tableau de L’UEFA Women’s Champions League. Là est bien l’essentiel.

Publicités

Derniers articles

Publicité

Autres articles présents dans Club