Restez connectés avec nous
Galtier détaille son approche pour les gardiens, le capitaine et les "cadres"
@Iconsport

Club

Galtier détaille son approche pour les gardiens, le capitaine et les « cadres »

Christophe Galtier, qui a remplacé Mauricio Pochettino au poste d’entraîneur du Paris Saint-Germain au début du mois de juillet, a répondu au Parisien dans une longue interview publiée ce samedi. L’ancien coach de l’AS Saint-Étienne, du LOSC et de l’OGC Nice a notamment indiqué sa position pour la hiérarchie des gardiens, le capitaine et la façon dont il s’appuie sur les « cadres ».

« Dans une équipe, il y a une hiérarchie chez les gardiens, les capitaines ou les tireurs de pénaltys. Allez-vous les bousculer ?

La seule hiérarchie que j’ai établie, c’est le choix du gardien. C’est difficile pour Keylor (Navas), mais c’est mon mode de fonctionnement, je ne voulais aucune ambiguïté. Je préfère choisir un numéro 1, après c’est à lui d’être performant, sachant qu’il (Donnarumma) est poussé par un très grand gardien, au grand palmarès.

« Quand j’ai des décisions à prendre sur la vie de groupe ou éventuellement un joueur qui serait sorti du cadre, j’en parle d’abord à mes cadres. »

Concernant le capitanat, il était clair pour moi de continuer avec Marquinhos. Pour les vice-capitaines, je pense plutôt à un groupe de joueurs référents, de « leaders » aux profils, aux parcours et aux connexions différentes dans le vestiaire. Quand j’ai des décisions à prendre sur la vie de groupe ou éventuellement un joueur qui serait sorti du cadre, j’en parle d’abord à mes cadres. »

Comme il l’avait indiqué il y a peu, Galtier a clairement choisi son titulaire dans les buts. Une stratégie qui se comprend, afin de donner de la tranquillité au gardien. Lequel n’a pas besoin d’une pression en plus alors que c’est déjà un poste où la moindre erreur coûte vite très cher. Il faut espérer que cela aidera Donnarumma à effacer les petits loupés de la saison passée et à regagner en régularité. On l’a vu être excellent quand il est à son meilleur niveau.

Mais attention, Galtier précise tout de même que Navas n’est pas totalement enfermé dans la place de numéro 2. Il faut prouver que l’on mérite sa place sur le terrain, cela vaut pour tous les joueurs au PSG. Et Navas reste un très grand concurrent, il pourrait même être le titulaire sur le niveau actuel. Donnarumma, c’est un choix aussi pour l’avenir. Mais il faut être performant tout de suite.

Quant au capitaine, le choix est clair : Marquinhos. Rien d’illogique, puisque le défenseur central de 28 ans a mérité cette place à Paris et a toujours été un exemple dans le comportement. Il n’a pas forcément le charisme d’un Sergio Ramos (défenseur central de 36 ans) ou sa capacité à dégager une certaine hargne, mais l’Espagnol peut faire cela sans porter le brassard. Il faut sans doute partie des « cadres » dont parle Galtier. Lesquels ont donc un certain rôle pour les grandes décisions avec leur expérience à partager.

Publicités
 
Lâches un Com' si tu supportes le PSG ;-)

Derniers articles

Publicité

Autres articles présents dans Club