Restez connectés avec nous
Galtier évoque la volonté de s'adapter au profil de ses joueurs
©Iconsport

Club

Galtier évoque la volonté de s’adapter au profil de ses joueurs

Christophe Galtier, interrogé par L’Équipe dans une longue interview, a évoqué les changements qu’il compte opérer dans sa façon d’entraîner. Il a aussi expliqué sa volonté de s’adapter aux joueurs qui sont en place, mais aussi aux profils des matchs que le Paris Saint-Germain risque de rencontrer.

Galtier « Si je suis ici, c’est que je me sens capable de produire autre chose »

« Vous êtes perçu comme un technicien de la transition. Allez-vous changer ?

C’est une obligation. Quand vous arrivez au PSG, vous savez, sur une grande partie du Championnat, quel genre de matches vous allez avoir. Je m’adapte aux caractéristiques de l’équipe, à l’environnement et à ce que doit être le PSG. Si je suis ici, c’est que je me sens capable de produire autre chose.

Galtier « De ce que j’ai pu analyser, on a des joueurs qui sont très percutants, très bons offensivement »

Vous avez donc modifié vos séances, votre méthodologie…

(Il coupe.) Vous oubliez que cela fait cinq, six semaines que je travaille. Je ne suis pas arrivé mardi en disant à mon staff : « Paris, on va dominer, on va affronter des blocs bas. » On ne sera pas dans le jeu de transition. On va être dans autre chose. On aura des temps de possession élevés, il faudra étirer des blocs pour s’y engouffrer.

En quoi le 3-5-2 répond-il à cette problématique ?

Cette animation correspond aux caractéristiques des joueurs. Pour être présent, pressant sur l’adversaire, très haut. De ce que j’ai pu analyser, on a des joueurs qui sont très percutants, très bons offensivement. Et pour les libérer là-dessus, il faut un juste équilibre. »

Bien sûr que Galtier ne va pas faire jouer son équipe comme il le faisait à Lille ou Nice. Il a une force de frappe différente, de meilleurs défenseurs et des milieux de talents. Il doit s’adapter, il le sait, il n’aura pas les mêmes adversaires que par le passé. On va retrouver des blocs bas, des équipes rugueuses et il va devoir contourner tout cela. Mais il a eu le temps de murir la question. Il a même mis en échec le PSG par trois fois la saison dernière et d’autres aussi avec Lille.

Il connait la valeur de son groupe et connait bien la Ligue 1. Il sait aussi qu’il aura davantage le ballon qu’il ne l’a jamais eu avec ses autres équipes. Il est donc obligé de penser son football différemment, mais il en a les capacités.

Maintenant, il aime avoir une équipe équilibrée, il va devoir composer avec cela. C’est bien de savoir qu’il veut mettre tous ses joueurs dans les meilleures dispositions. Avec Mauricio Pochettino, on n’a pas retrouvé cela, notamment avec beaucoup de joueurs ne jouant pas dans leur zone de prédilection. À présent, place au terrain, c’est en match qu’on verra l’essence de la nouvelle méthode Galtier.

Publicités

Derniers articles

Publicité

Autres articles présents dans Club