Restez connectés avec nous
L'Argentine et Messi recadrent Mbappé après la victoire contre l'Italie
©IconSport

Club

L’Argentine et Messi recadrent Mbappé après la victoire contre l’Italie

L’Argentine a largement disposé de l’Italie, 0-3, ce mercredi lors de la Finalissima ou la Coupe Artemio-Franchi. Cette victoire écrasante a relancé le débat sur le niveau du football Sud-Américain par rapport au football Européen. L’affaire a été relancée ces derniers jours par les déclarations de Kylian Mbappé, attaquant de 23 ans du Paris Saint-Germain, qui font polémique. Le journal Argentin, Olé, a répondu après le match non sans ironie, ainsi que « Dibu » Martinez, gardien de 29 ans de l’Argentine. Lionel Messi, attaquant et coéquipier de Mbappé de 34 ans, a lui aussi répondu à l’attaquant parisien.

Messi « Nous allons rivaliser avec n’importe qui »

« Nous sommes conscients de qui nous sommes et peu importe qui est devant. Nous avons joué tous les matchs de la même manière, mais c’était un bon test, car l’Italie est une grande équipe. Nous allons rivaliser avec n’importe qui. Nous avons des choses claires, mais nous devons continuer à grandir et à améliorer les choses.“

Damian Martinez « Les Européens ne savent pas ce que c’est de jouer en Amérique du Sud. »

Mbappé a peut-être manqué une occasion de se taire. Ses propos ont vite pris une ampleur démesurée, mais il faut dire que la rivalité entre l’Argentine et la France ne date pas d’hier. Il aurait certainement dû peser ses mots. Mais, il ne semble pas que tout le monde ait bien compris ce qu’il a voulu dire, il devra surement s’en expliquer, notamment avec Messi, qui a fait une grande Finalissima (affichant un tout autre visage qu’au PSG). Il rappelle avec force que l’Argentine sera là pour les prochains combats et qu’ils seront prêts. Ce n’est pas certain que Mbappé parlait de l’Argentine et/ou du Brésil.

Mais le mal est fait, les hostilités sont lancées. Pour répondre à Mbappé, les Sud-Américains devront sûrement faire plus que de gagner contre une équipe d’Italie totalement démobilisée. Pour cela, il y a la Coupe du Monde, pour montrer ce dont ils sont vraiment capables. La dernière victoire d’un pays du CONMEBOL date de 2002, au niveau de l’Argentine, il faut remonter à 1986. Sur les 10 dernières Coupe du Monde, 3 équipes Sud-Américaines en sont sorties vainqueur.

Publicités

Derniers articles

Publicité

Autres articles présents dans Club