Restez connectés avec nous
Leipzig/PSG - Pochettino "Les 20 premières minutes, je ne veux plus voir ça."
©Iconsport

Club

Leipzig/PSG – Pochettino « Les 20 premières minutes, je ne veux plus voir ça. »

Mauricio Pochettino, entraîneur du Paris Saint-Germain, s’est arrêté au micro de PSG TV après le match nul (2-2, retrouvez le résumé ici) face à Leipzig ce mercredi à la Red Bull Arena dans le cadre de la 4e journée de la phase de groupes de la Ligue des Champions 2021-2022. Le coach argentin a souligné que l’équipe a vraiment raté l’entame de match, mais a apprécie la réaction.

« Je pense que nous avons vraiment, vraiment mal commencé ce match. Nous ne sommes pas contents de ça, nous sommes tous très déçus. Nous avons concédé le but, nous avons donné un penalty, et je pense que les joueurs et l’équipe ont fait preuve d’un grand caractère. Nous nous sommes créés des occasions, on a eu 2-1 pour nous, on a frôlé le le troisième but avec Kylian. On n’a pas su tuer le match. Mais quand le jeu est ouvert, que l’adversaire y croit encore et que vous lui donnez des chances, vous pouvez en concéder.

Pochettino « Dans l’ensemble, je pense que le résultat est juste. »

Les 20 premières minutes, je ne veux plus voir ça. Je pense qu’on a tous été déçus par les 15, 20 premières minutes. Nous devons commencer le match d’une manière différente. C’est une chose dont il faut parler, une chose pour voir pourquoi et essayer d’améliorer. Dans l’ensemble, je pense que le résultat est juste. On est déçus parce que nous voulions gagner et être premiers du groupe, et maintenant, nous devons aller à Manchester City pour essayer de nous battre pour la première position.»

Le coach parisien ne peut pas être totalement satisfait de la performance de son équipe. Le début de match a été bien trop raté. Mais il y a eu tout de même des forces affichées pour tenir et finalement renverser la situation. Même s’il est clair qu’il faut des progrès dans le jeu, l’intensité et la régularité.

C’est essentiel pour gagner les matchs et vraiment réussir la saison. On a bien vu sur la seconde période que les erreurs finissent par se payer. Malgré ses défauts dans le jeu, Le PSG a eu des occasions. Sauf qu’il n’a pas su être tueur pour se mettre à l’abri. Et il a commis des erreurs flagrantes dans ses relances comme dans les tâches défensives pour permettre à Leipzig d’y croire et de se relancer. La victoire n’était pas loin avec cette égalisation en fin de match, mais elle n’aurait pas été vraiment méritée (17 tirs à 7 et 54% de possession pour Leipzig) et cela devient problématique. Il est temps de voir une vraie progression au PSG.

Publicités

Derniers articles

Publicité

Autres articles présents dans Club