Restez connectés avec nous
Leonardo se confie : Mbappé, Messi, Fair-Play Financier, Donnarumma et LDC
©Iconsport

Club

Leonardo se confie : Mbappé, Messi, Fair-Play Financier, Donnarumma et LDC

Leonardo, directeur sportif du Paris Saint-Germain, s’est confié en marge du Festival dello Sport dans un entretien publié ce samedi. Le dirigeant parisien a notamment évoqué l’avenir de Kylian Mbappé (attaquant de 22 ans sous contrat jusqu’en 2022) avec une critique envoyée au Real Madrid, la venue de Lionel Messi (attaquant de 34 ans qui a signé après la fin de son contrat au FC Barcelone), le recrutement de Gianluigi Donnarumma (gardien de 22 ans qui a signé après la fin de son contrat à l’AC Milan)  le limogeage du coach Thomas Tuchel et l’ambition de remporter la Ligue des Champions.

Leonardo « L’obtenir a été une construction au fil des années. »

La venue de Lionel Messi ? Comment on a pu le financer ?

L’obtenir a été une construction au fil des années. Il a rejoint des joueurs comme Neymar et Mbappé. Paris crée alors le tout. Un grand nombre de facteurs doivent pris en compte et si les gens vont voir ce n’est pas que le PSG investit plus que d’autres. D’autres entreprises ont des revenus plus élevés, nous pouvons en avoir encore moins. Mais les autres ont plus de dettes, nous payons tous les investissements et cela doit être bien compris.

Pour ce qui est de Leo, il était convaincu de rester à Barcelone. Nous avons eu des contacts car les rumeurs commençaient à circuler sur ses adieux. Nous nous sommes activés, mais je n’ai jamais eu l’idée qu’il voulait partir. Mais les contacts nous ont mis dans une position plus facile après la fin de leur relation. Le prendre était génial et ce fut une surprise pour le monde entier. Pour lui, quitter Barcelone est une nouveauté, mais son silence est percutant. Il est arrivé en parlant peu, comme s’il était le dernier arrivé, mais on ne peut s’empêcher de l’admirer.

Leonardo « je ne comprends pas pourquoi nous devons lui répondre. »

Tebas qui se plaint que nous ne répondons pas ?

C’est le président de la Liga, nous répondons à l’UEFA et à la Liga française et je ne comprends pas pourquoi nous devons lui répondre. Pourquoi quelqu’un serait-il président de l’ECA s’il n’avait que des problèmes ? Ça n’apporte pas de bénéfices au PSG, tu n’es pas à l’intérieur de l’UEFA mais tu es avec les autres pour tout améliorer. Ce serait bien d’avoir un outil qui mesure la passion des gens. Le Qatar fonctionne de la même manière sans le PSG, le club n’ouvre que des relations.

Les droits télé ont changé le football, puis la Ligue des champions a été créée par les grands clubs qui ont dominé au fil des ans pour cela. Les grandes signatures au fil des ans ont été faites par tout le monde, de Milan au Real et à la Juventus. L’avantage d’aujourd’hui n’est pas seulement l’argent, mais aussi les décisions rapides et nous faisons partie de cette catégorie.

Leonardo « Le Real manque de respect en s’approchant de cette façon. »

Donnarumma ?

On ne l’a pas contacté avant juin, seulement après que l’AC Milan a annoncé qu’il ne renouvellerait pas. L’idée de le recruter n’est née que plus tard. Il était libre, nous avons parlé et ce qui s’est passé est arrivé. Mais nous n’avons jamais travaillé pour le forcer à partir, il a décidé.

Le Real Madrid qui parle de Mbappé ?

Ils en parlent publiquement comme si c’était normal. Nous avons dit à plusieurs reprises au Real Madrid que nous n’étions pas satisfaits de cela, c’est un comportement à sanctionner. Ce genre d’approche avec l’un des meilleurs joueurs du monde n’est pas juste. Le Real manque de respect en s’approchant de cette façon. Nous voulons qu’il reste, notre idée est toujours la même. Le trident avec lui serait une bonne chose s’il commençait à s’engrener.

Leonardo « C’est humain que les points de vue soient différents, il était difficile d’établir une relation entre nous. »

Le départ de Tuchel ?

La séparation était naturelle. L’année précédente, il y avait eu des situations compliquées qui ont déstabilisé l’environnement. C’est humain que les points de vue soient différents, il était difficile d’établir une relation entre nous.

La Ligue des Champions ?

Il y a plusieurs candidats, du Bayern Munich à Manchester City. L’impact des joueurs importants qui sont arrivés a été fabuleux. Les joueurs sont arrivés à zéro. Le seul que nous avons payé était Hakimi. Nous avons créé beaucoup d’anticipation mais dans cette position nous sommes à l’aise. On ne peut pas se cacher, mais Paris est différent, le contexte est différent. Gagner la Ligue des champions ici serait différent. Je ne dis pas que ce serait mieux, mais amener le football au niveau de tout le reste à Paris serait une consécration.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Club