Restez connectés avec nous
Lyon/PSG - Pochettino déçu du résultat après avoir "dominé le match"
©IconSport

Club

Lyon/PSG – Pochettino déçu du résultat après avoir « dominé le match »

Lyonnais et Parisiens se sont quittés sur un match nul, 1-1, ce dimanche lors de la 20e journée de Ligue 1 (voir le résumé d’OL/PSG ici). Les joueurs du Paris Saint-Germain ont livré un match compliqué, ce qui n’a pas empêché Mauricio Pochettino, au micro de PSG TV, de trouver des excuses et d’exprimer sa déception. Il a aussi félicité les joueurs entrant pour leur impact.

Pochettino « Je pense que nous étions meilleurs »

« Je pense que nous étions meilleurs, mais nous avons concédé un but très tôt en début de match. Donc c’était très difficile à gérer. Je pense que nous avons fait des efforts, nous avons créé plus d’occasions, nous avons dominé le match. Au final c’est un match nul, mais nous sommes un peu déçus parce que je pense que était un match à gagner. Les changements ? Tu fais toujours des changements parce que tu veux donner quelque chose de différent à l’équipe. C’est toujours bien quand le joueur qui vient du banc a un grand impact et aujourd’hui il y a eu un grand impact quand ils étaient sur le terrain. »

Pochettino pense que le PSG a été meilleur. L’effectif est meilleur mais le match a tout de même été très compliqué pour le PSG. Paris a dominé, les statistiques en attestent mais on a encore vu une équipe qui ne bouscule pas son adversaire, qui joue prudemment. On a aussi vu des passes dans l’axe, mettant de fait toute l’équipe en danger. C’est quelque chose qui s’apprend au tout début dans le football. Offensivement, il n’y a pas eu de liens entre les deux attaquants, excès d’individualisme d’un côté, perte de confiance de l’autre.

Georginio Wijnaldum, accident industriel de 31 ans, a été balloté de droite à gauche par son entraîneur. Le milieu de terrain a encore été en difficulté, sauf Marco Verratti, 29 ans, lors des 30 dernières minutes. Défensivement, il y a des manques évidents. Heureusement que le coaching a été payant, sinon Pochettino aurait eu tout le mal du monde à défendre son analyse. Il peut avoir de la déception car le PSG s’est un peu sabordé tout seul. Mais en bon capitaine du bateau, c’est lui qui a donné l’ordre.

Le but de Kehrer face à Lyon :

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Club