Restez connectés avec nous
Maccabi Haïfa/PSG - Galtier en conf : Verratti, schéma de jeu, Neymar et défense
@Iconsport

Club

Maccabi Haïfa/PSG – Galtier en conf : Verratti, schéma de jeu, Neymar et défense

Mercredi, dans le cadre de la 2e journée de la phase de groupes de la Ligue des Champions 2022-2023, le Paris Saint-Germain (1er de Ligue 1) affrontera le Maccabi Haïfa (1er du championnat israélien) au Stade Sammy-Ofer (coup d’envoi à 21h, diffusion sur Canal+ et RMC Sport). À la veille de cette rencontre, le coach parisien Christophe Galtier a répondu à plusieurs questions en conférence de presse. L’occasion d’évoquer le milieu Marco Verratti (29 ans), le schéma de jeu, la blessure de Presnel Kimpembe (27 ans) qui amène une complication en défense, l’excellent début de saison de Neymar (attaquant de 30 ans) et l’adversaire.

Galtier « on travaille sur ce point, sur la façon de récupérer la balle en fonction de l’organisation de l’adversaire. »

Verratti est la rampe de lancement de jeu, que demandez vous ?

D’être comme il est depuis 10 ans au PSG et qu’on l’a découvert. C’est un joueur qui amène de l’équilibre, qui est très actif, qui peut vite changer de direction avec le ballon. Il est très intelligent dans le ballon. Une paire se dessine avec Vitinha, mais il faut ajouter Neymar et Messi. Il est assez intelligent pour savoir quand jouer court, quand jouer long, quand chercher la profondeur.

Un premier bilan de votre schéma de jeu en 3-5-2 ? Que travailler ?

Sur l’animation offensive, on a quand même des statistiques assez élevées en situations crées et buts. Contre Brest, nous avons beaucoup créé et on a manqué un peu de justesse. Il y a aussi eu un gardien très performant, des hors-jeux de quelques centimètres. On doit travailler sur différentes options pour créer et récupérer le ballon le plus haut possible selon l’organisation de l’adversaire. On a peu de temps, mais dès qu’on a même 15 minutes on travaille sur ce point, sur la façon de récupérer la balle en fonction de l’organisation de l’adversaire.

Les joueurs aussi concentrés que face à la Juventus alors que c’est un adversaire d’un autre standing et qu’il y a le voyage à Lyon dimanche ?

Je n’ai pas entendu parler du déplacement à Lyon. Mes joueurs sont formatés pour jouer cette compétition. A l’image de ce matin, chacun était aligné sur ce qu’il doit faire pour un tel rendez-vous. Ce sera important de s’imposer contre un adversaire très difficile, bien organisé, très intense, avec un public à fond derrière son équipe. On devra être très concentré.

Galtier « C’est un créateur, un artiste. Quand il est bien mentalement et physiquement, il le montre. »

Comment avoir relancé Neymar ? Êtes-vous dans l’affect avec Neymar ?

Ce serait très réducteur de penser que ce ne serait que moi et mon staff. Je pense qu’il a aussi eu une prise de conscience par rapport à la saison dernière, durant laquelle il a été moins performant et moins présent. Il a des objectifs très élevés dans une saison particulière. Il est arrivée à la reprise en étant très fit, je pense qu’il a bien travaillé. On a tout de suite décidé, comme pour les autres joueurs, de le mettre dans les meilleures conditions possibles.

C’est un créateur, un artiste. Quand il est bien mentalement et physiquement, il le montre. J’ai découvert que c’est un joueur qui travaille énormément pour l’équipe, offensivement mais aussi dans l’envie de récupérer le ballon.

Galtier « On verra s’il faut changer l’organisation ou intégrer un très jeune joueur. »

Un regret sur l’absence d’un recrutement en défense centrale maintenant que Kimpembe est blessé ?

Evidemment que l’on souhaitait avoir un défenseur central supplémentaire dans ce calendrier fou. Après, il y avait ce qui était possible ou pas. Je comprends que le président n’ait pas accepté les conditions de l’Inter Milan.

On va faire avec les joueurs à disposition, j’ai des joueurs polyvalents. On verra s’il faut changer l’organisation ou intégrer un très jeune joueur, on a du potentiel. On voulait un défenseur, mais on n’a pas réussi à le recruter.

3 défaites contre le Maccabi par le passé, vous l’avez en tête ?

La dernière défaite remonte à 98 ou 99, les choses ont évolué. J’ai seulement parlé aux joueurs de la qualité de l’adversaire, de l’intensité. Il y aura un environnement propice à un match très engagé. Mais je n’ai pas parlé des défaites du passé.

Galtier « Il y a toujours des ambiances assez chaudes. »

Que pensez-vous du football israélien et des supporters ?

Lors du Trophée des Champions, on a eu une ambiance extraordinaire. On a beaucoup de supporters en Israël, notre fan club sera présent. Le PSG est très apprécié. Mais là évidemment que le contexte sera différent. On a eu le soutien lors du Trophée des Champions, mais là le stade va pousser pour son équipe.

Il y a toujours des ambiances assez chaudes, je l’ai vu avec Saint-Etienne en Europa League. Le niveau du championnat est difficile à évaluer, mais je vois que les équipes sont difficiles à jouer en Europe. Le football israélien a beaucoup évolué avec des entraîneurs qui voyagent et des joueurs étranges qui viennent ajouter une valeur ajoutée.

Publicités

Derniers articles

Publicité

Autres articles présents dans Club