Restez connectés avec nous
Mayulu savoure son Titi d'Or et avoue "j'aime bien défendre maintenant !"

Club

Mayulu savoure son Titi d’Or et avoue « j’aime bien défendre maintenant ! »

Senny Mayulu, milieu offensif de 18 ans formé au Paris Saint-Germain et depuis peu sous contrat professionnel (jusqu’en 2027), a remporté ce mardi le Titi d’Or (élection du meilleur joueur du centre de formation sur l’année). En marge de cette récompense, il s’est exprimé au micro de France Bleu Paris. L’occasion d’évoquer ce titre, son évolution et ses objectifs pour la suite.

Mayulu « c’est une grande fierté. »

« C’est bien parce que c’est un trophée, vraiment, qui vient du club. C’est pour ceux du centre de formation, donc oui, c’est une grande fierté. C’est tout le travail qu’on a fait depuis le début. Depuis la préformation, là maintenant la formation… ça paie.

Je suis quelqu’un de technique. J’ai une bonne vision de jeu et j’aime bien faire marquer les autres, marquer… Et j’ai appris un nouveau truc cette année : j’aime bien défendre maintenant !

Mayulu « Devenir une bonne personne en dehors et sur le terrain. »

C’est Luis Enrique qui t’a appris à défendre ? [Rires]

Oui je pense, et c’est le système aussi qui fait ça.

En signant au PSG, tu as réalisé un rêve. Il t’en reste d’autres, j’imagine ?

J’aimerais… gagner des trophées comme tout le monde. Collectifs, individuels. Devenir une bonne personne en dehors et sur le terrain, bien sûr. Et progresser dans tout ce que je fais dans la vie. »

C’est en effet sans doute très particulier pour un Titi de gagner ce titre, en étant choisi par ses coéquipiers notamment. Une belle considération qui est touchante, même si cela ne donne aucune garantie pour la suite. On note tout de même que le dernier vainqueur, Warren Zaïre-Emery (milieu de 18 ans), s’est imposé cette saison au PSG.

Mayulu peut y croire, il a obtenu du temps de jeu et a réussi des choses intéressantes. Même s’il reste bien sûr du travail, la concurrence et l’exigence sont très élevées à Paris. Il faudra savoir rester calme et patient. On a cet espoir pour le jeune milieu, qui affiche ici une belle mentalité.

On le sent posé et amoureux du club, avec en plus un goût de l’effort qui est visiblement venu en partie cette saison. Le coach Luis Enrique a su mettre en place sa philosophie et Mayulu a bien compris ce qu’il faut pour aider l’équipe et se faire une place. A lui de continuer sur cette voie.

Retrouvez nos articles sur Google News et MSN/Bing News :

Google News   MSN News

Derniers articles

Articles les plus populaires

Autres articles présents dans Club