Restez connectés avec nous
Messi se confie : adaptation, Ligue des Champions, Ligue 1, Mbappé et Neymar
©Iconsport

Club

Messi se confie : adaptation, Ligue des Champions, Ligue 1, Mbappé et Neymar

Lionel Messi, attaquant de 34 ans arrivé au Paris Saint-Germain cet été suite à la fin de son contrat au FC Barcelone, s’est confié auprès de Sport dans une interview publiée ce lundi matin. L’international argentin a évoqué son adaptation à Paris, à l’équipe du PSG, Neymar (attaquant de 29 ans), Kylian Mbappé (attaquant de 22 ans), la Ligue 1, la Ligue des Champions et les moments difficiles avec son départ du Barça.

Messi « Les mauvais moments étaient au début, quand tout était soudain. »

Comment ont été les premiers mois au PSG ?

Depuis mon arrivée, j’ai eu l’impression d’être dans les vestiaires depuis longtemps car j’ai beaucoup de gens que je connais, des gens qui parlent espagnol et qui aient à ce que l’adaptation aillent beaucoup plus vite. Au niveau sportif, il semble que ça ne commence jamais vraiment car j’ai la trêve internationale avec l’équipe nationale tous les mois. Tu ne peux pas vraiment t’installer, puisque tu dois repartir et cela rend les choses plus difficiles. Mais, petit à petit, j’entre dans la dynamique du club. Je m’habitue encore aux choses.

Le pire et le meilleur moment de ces deux mois ?

Les mauvais moments étaient au début, quand tout était soudain, venir ici, passer un mois et demi à l’hôtel et ce n’est pas facile de le faire avec les enfants, qui avaient déjà commencé l’école. Nous étions au centre et cela rendait la circulation insupportable. Il nous a fallu une heure pour aller à l’école et une heure pour l’entraînement. Les enfants n’en pouvaient plus d’être à l’hôtel. C’était difficile. En même temps, nous avons essayé de profiter de l’expérience de la ville, de tout connaître un peu jusqu’à trouver la maison. Cela a tout amélioré.

Messi « une grande équipe, une envie de continuer à grandir en tant que club, de gagner la Ligue des champions. »

Quels sont mes objectifs au PSG ? On est favori en Ligue des Champions ?

Oui, quand je suis arrivé ici, c’était l’une des raisons principales. Comme je l’ai dit dans mes adieux, jusqu’au dernier moment où je joue, je vais essayer de continuer à gagner des choses. Quand j’ai pris la décision de venir au PSG, c’était l’une des raisons pour cela parce qu’ils ont une grande équipe, une envie de continuer à grandir en tant que club, de gagner la Ligue des champions après tant d’années à essayer. Pour tout cela, j’ai décidé de venir ici et ce sont aussi mes objectifs.

Ma relation avec Neymar et Mbappé ?

La vérité est que tout le vestiaire est spectaculaire. Il m’a rendu les choses très faciles. J’ai une relation de longue date avec Ney, nous avons continué à parler malgré le fait que nous ne jouions plus ensemble. Avec Kylian, au début c’était bizarre car on ne savait pas s’il restait ou partait. Il était dans ses affaires. Heureusement, nous apprenons à nous connaître davantage, sur et en dehors du terrain. Nous

Messi se confie : adaptation, Ligue des Champions, Ligue 1, Mbappé et Neymar

Lionel MESSI of PSG, NEYMAR JR of PSG and Kylian MBAPPE of PSG celebrate during the UEFA Champions League match between Paris Saint Germain and Manchester City at Parc des Princes on September 28, 2021 in Paris, France. (Photo by Anthony Dibon/Icon Sport) – NEYMAR JR – Kylian MBAPPE – Lionel MESSI – Parc des Princes – Paris (France)

nous entendons très bien. Il y a un bon groupe, très sain, dans le vestiaire.

Messi « La plus grande différence se situe au niveau physique. »

Quel trio est le meilleur : le MSN (Messi, Suarez, Neymar) ou le MNM (Mbappé, Neymar, Messi) ?

On ne peut pas comparer. Ils sont différents. Luis est un autre type de 9, avec des caractéristiques différentes de Mbappé. Kylian jouait ailier ces dernières années. Luis est plus un buteur comment avant, en tant que pointe. Kylian vient plus dans le jeu et peut vous tuer avec des espaces. La vérité est que cela change la façon d’être de l’avant-centre. Il est difficile de comparer. J’ai eu la chance d’être sur ce trident du Barça, ce qui était merveilleux et j’espère que nous pourrons faire la même chose.

Comment est la Ligue 1 ? Plus physique ?

Il est passé beaucoup de temps mais j’ai joué peu de matchs. C’est une ligue plus physique, où les matchs sont beaucoup divisés, avec plus d’allers-retours. Il y a des joueurs forts et rapides. Sur le plan physique, ça change beaucoup. En Espagne, toutes les équipes essaient de jouer beaucoup plus et gardent la balle si vous ne pressez pas bien. La plus grande différence se situe au niveau physique.

Ce qui me va le mieux ?

J’ai l’habitude d’être à Barcelone, où nous avons eu le ballon presque tout le match dans presque tous les matchs, où nous avons géré les rythmes et les temps. Historiquement, ça se jouait comme ça dans ce club. Aujourd’hui je m’adapte à un nouveau club, une nouvelle façon de jouer, une nouvelle ligue. Je ne sais pas ce qui sera mieux pour moi. J’essaie de m’adapter rapidement à ce que j’ai aujourd’hui pour continuer à donner le meilleur de moi-même et aider.

Messi « Tout peut arriver, mais nous sommes l’un des candidats. »

La Ligue des Champions est mon grand objectif ?

Oui, c’est mon grand objectif et celui du club. Il affiche depuis longtemps sa volonté de gagner la Ligue des champions. Il en a été très proche. Nous sommes l’un des candidats mais pas le seul.  Tout le monde parle du PSG à cause des joueurs qu’il a, mais il y a d’autres très bonnes équipes qui travaillent ensemble depuis des années qui ont aussi recruté comme Manchester, City, Bayern, Liverpool, Atlético Madrid, Chelsea…

Il y a un certain nombre de équipes ayant la capacité de remporter les Champions. Le meilleur ne gagne pas toujours, car cela dépend de nombreux détails ou circonstances. Tout peut arriver, mais nous sommes l’un des candidats.

On a souffert contre Leipzig ?

C’est difficile, comme je vous l’ai dit. Dans cette compétition, c’est très compliqué. Leipzig est un des adversaires compliqués à affronter, qui jouent main dans la main, qui sont très dynamiques, qui sont

Messi se confie : adaptation, Ligue des Champions, Ligue 1, Mbappé et Neymar

30 Lionel Leo MESSI (psg) during the UEFA Champions League match between Paris Saint Germain and RB Leipzig at Parc des Princes on October 19, 2021 in Paris, France. (Photo by Anthony Bibard/FEP/Icon Sport) – Christopher NKUNKU – Lionel MESSI – Parc des Princes – Paris (France)

physiquement forts, qui ont de très bons joueurs et peu importe si l’entraîneur a changé, ils jouent de la même manière depuis de nombreuses années. C’est un groupe difficile que nous et nous avons mal commencé. Il était important de battre City et Leipzig.

Messi « tout à coup, nous avons dû quitter Barcelone et en une semaine, nous étions déjà dans une autre ville. »

Comment est la vie à Paris ? Très différente de Barcelone ?

Oui, c’est différent. A Castelldefels, nous étions très habitués. Nous avions tout facile, proche. J’allais emmener les enfants à l’école, je venais, je m’entraînais, je rentrais manger chez moi, je récupérais les enfants. Aujourd’hui, je n’ai pas assez de temps pour aller chercher les enfants à l’école et aller à l’entraînement.. Ni l’un ni l’autre ne va les chercher. Personnellement, j’aime être à la maison.

A Barcelone, je ne sortais pas beaucoup non plus. Pour les enfants et Antonella, cela a été le plus grand changement parce qu’ils vivaient dans la rue, avec des amis, faisant des choses. Les amis rentraient tout le temps à la maison. Maintenant, ils se font juste des amis et s’adaptent à la ville. Je pense que c’était le plus grand changement pour eux.

C’était dur ?

Très. C’était douloureux l’année dernière quand nous avions dit que j’allais partir. Finalement ils avaient compris, nous avions discuté, nous les avions plus ou moins convaincus. Cette fois, c’était tout d’un coup. Cela faisait longtemps que nous leur avions dit que nous restions à Barcelone. Que nous allions continuer là-bas. Ils l’avaient dit à leurs amis. Et puis, tout à coup, nous avons dû quitter Barcelone et en une semaine, nous étions déjà dans une autre ville, tout était nouveau. C’était difficile pour tout le monde.

On connaît Paris désormais ?

Nous sommes parfois sortis pour manger, mais lorsque les enfants ont commencé l’école, nous avons commencé avec le rythme pour s’adapter. Nous n’avons pas encore fait des visites.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Club